Arrêt des manifestations : l’opposition met à jour ses exigences…

Des leaders de l'opposition guinéenne

CONAKRY- Qu’exige l’opposition pour mettre fin aux manifestations de rue ? La sortie d’un chronogramme des élections locales sera-t-elle une raison suffisante pour Cellou Dalein Diallo et ses pairs de quitter la rue ? « Non », relève Alhousseine Makanéra Kaké.


En plus du chronogramme qui devrait sortir le 14 août 2017, l’opposition exige le lancement d’un appel d’offre pour l’audit du fichier électoral et un accès équitable aux medias d’Etat.

« Je pense que si on a le chronogramme et que l’appel d’offre pour l’audit du fichier électoral est lancé pour le recrutement d’un cabinet et que l’accès équitable aux médias de service public est devenu réalité pour l’opposition, ce serait des raisons suffisantes pour nous de voir la suite qu’on va donner aux manifestations », a indiqué Alhsousseine Makanéra Kaké joint au téléphone par Africaguinee.com.

semi-marathon 300x250

Cet acteur de l'opposition estime que si tous ces cas sont abordés en un laps de temps, ce serait une avancée. Si l’Etat fait aujourd’hui tout ce dont il s’est engagé, il n’y aura plus de raison pour l’opposition d’être dans la rue, observe-t-il.  

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le vendredi 11 août 2017 1:09

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

CANAL

UNICEF

LONAGUI

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

TotalEnergies

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces