Armées : voici la raison de la dissolution du bataillon d’intervention rapide…

CONAKRY-Pourquoi le colonel Mamadi Doumbouya a-t-il décidé de dissoudre le Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) ? Pour mettre un terme aux spéculations que suscite cette autre décision du chef de la transition guinéenne, le ministère de la Défense a donné les raisons, ce jeudi 11 mai 2023.

« Suite au décret no D/2023/0116/PRG/CNRD relatif à la dissolution du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) basé à Soronkony dans la 3ème région militaire de Kankan, le Ministère de la Défense Nationale tient à informer l’opinion nationale et internationale que cette unité n’existait que de nom« , indique la Direction de l’Information et des Relations Publiques des forces armées (DIRPA).

Ce service rattaché au ministère de la Défense précise que la dissolution de ce bataillon « n’est qu’une mesure administrative prise par le Président de la transition, conformément à la charte de la transition et aux statuts des Forces Armées Guinéennes« .

Entre limogeages de hauts dirigeants de la chaine de commandement militaire et dissolution d’unités d’élite, l’armée guinéenne est en pleine mutation.

La dissolution du BIR précédée par celle du BSP (bataillon de la sécurité présidentielle) et le limogeage du chef d’Etat-major général des armées, sont les actes les plus récents. Ils ont énormément défrayé la chronique dans la cité.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 11 mai 2023 23:49

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,