Armées : Pourquoi le commandant Aly a été « radié » ?

CONAKRY- Le Commandant Ali Camara et deux autres militaires (capitaine Abdoulaye 2 Cissé, Lieutenant Mamadou Saidou 1 Barry) ont été radiés des effectifs des forces armées guinéennes, ce jeudi 5 octobre 2023.


Que leur reproche-t-on ? Selon le décret de radiation, ces militaires sont accusés « d’inconduite ». L’acte ne donne pas plus de détails. Une source proche a confié laconiquement ceci : « L’armée est régie par des règlements. C’est la discipline et l’exemplarité. Si un agent viole ces principes, la sanction est automatique ».

Toutefois pour le cas du commandant Aly Camara, ses ennuis ont commencé au lendemain du coup d’Etat du 05 septembre 2021. Il avait joué un rôle central dans le putsch.

Cet agent du Groupement des Forces Spéciales avait été arrêté avec d’autres militaires pour « vol d’argent » dans le sillage de l’assaut mené contre le palais Sékhoutouréah.

Cette accusation lui avait valu de longs mois d’incarcération à la maison centrale de Conakry avant d’être libéré en avril 2022, puis transféré à Gueckedou, son lieu d’affectation, loin de Conakry. Le 7 juin de la même année, il a encore été arrêté manu-militari puis conduit à Conakry.

Cette arrestation était intervenue alors qu’une semaine plutôt (1er juin), des détonations à l’arme automatique avaient été entendues dans la presqu’île de Kaloum. A l’époque, les autorités n’avaient pas communiqué sur ce qui s’était passé cette nuit dans le centre-ville.

Depuis son transfèrement à Conakry, il y a près de deux ans, peu d’informations ont filtré sur son cas.

Nous y reviendrons !

Focus Africaguinee.com

Créé le 6 octobre 2023 14:31

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces