Après son départ du gouvernement, Bah Ousmane donne des consignes à ses militants…

Bah Ousmane

CONAKRY-Suite aux multiples interprétations et commentaires qu’à suscité son départ après trois ans successifs passés au gouvernement de Mohamed Said Fofana, l’ancien ministre d’Etat chargé des travaux Publics était ce samedi devant ses militants pour donner des explications. Bah Ousmane a exhorté ses militants et responsables de son parti à resserrer les rangs et de considérer ce qui s’est passé comme  une volonté de Dieu, a constaté sur place Africaguinee.com.Nous vous proposons ici un extrait de son discours prononcé en langue nationale Poular…

 

 « Aujourd’hui beaucoup d’entre vous sont soucieux et préoccupés. Ils s’étonnent en disant : ‘’c’est ce que notre allié (Pr Alpha Condé, ndlr) nous a fait ?’’. Mais dites-moi est-ce qu’on s’était accordé avec lui qu’il nous a donné le pouvoir ?  On s’était convenu au terme de nos accords que c’était une alliance. Dans cette alliance, il fallait qu’on s’entraide. Alors, que personne ne s’en offusque ! Que personne ne prenne ça comme une haine. Tout vient de Dieu, si le Tout-Puissant nous réserve encore quelque chose dans le gouvernement,  c’est sûr que cela va nous arriver et nous l’obtiendrons. Si c’est le contraire aussi, ça s’arrêtera ici. Maintenant ce qui vient demain, personne ne peut dire ce qui va arriver. Donc Dieu seul sait.

 

Depuis le remaniement, si c’est de bonnes paroles, il y en a eu ! Donc Bah Ousmane et Hadja Mariam ne sont pas sortis du gouvernement parce qu’ils sont incapables. Je vous exhorte  alors, pour  que ce qui s’est passé ne soit pas l’origine de la déstabilisation de nos relations entre nous et nos alliés. Nous ne savons pas ce qui peut arriver demain, mais je vous exhorte de préparer notre avenir de demain aujourd’hui. Là où je suis, je peux tout entendre et beaucoup.

 

Nos ennemis disent aujourd’hui avec ironie : ‘’il mérite son sort ! Il a récolté ce qu’il a semé’’, n’écoutez pas ça. Je sais que certains aussi disent que Bah Ousmane a fait trois ans au gouvernement, il ne nous a rien apporté, et d’autres affirment : ‘’il a amassé beaucoup d’argent, maintenant, il s’en fiche’’, j’entends tout ceci. Mais sachez que ce n’est pas aujourd’hui qu’on s’est connu, notre parti existait bien avant l’arrivé au pouvoir du président Alpha Condé.

 

Donc si on est là aujourd’hui, puisque  l’obtention  de parts dans ce gouvernement va peut-être s’arrêter ici pour nous, tâchons-nous, si on devait chercher encore des parts, ne ternissons pas l’image d’autres personnes. Donc gardons l’unité, c’est la politique !  Celui qui dirige aujourd’hui a fait cinquante ans de lutte politique, mais nous sommes quand même des camarades d’âge dans la politique. On peut aller à la recherche de postes, mais n’acceptons que cela soit la cause de la déstabilisation de notre parti.

 

Le fouet qui nous ait destiné pour la chicotte, n’acceptons pas que ce fouet provienne de notre jardin. Notre marchandise c’est quoi ? c’est l’Union Pour le Renouveau (UPR). Nous sommes des commerçants, si nous ne préservons pas notre marchandise, comment allons-nous exercer notre commerce ?

 

Rassurez-vous que moi qui suis arrêté ici, je ne peux être celui qui va être la cause de la privation de qui que ce soit. C’est Dieu qui est le pourvoyeur. Donc, évitons que cela nous tourmente ou bien que cela occasionne des frictions entre nous ».

 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 925 132.

 

Créé le 26 janvier 2014 11:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_