Alpha Condé : ‘’Nous n’avons pas honte de nos faiblesses…’’

alpha-conde

CONAKRY-Suite au constat ‘’alarmant’’ de la situation des jeunes en Guinée, le président guinéen, Alpha Condé, a pris des engagements devant les partenaires au développement pour inverser la tendance, a constaté sur place Africaguinee.com.


«  Je suis parfaitement d’accord  avec notre sœur la représentante de l’UNFPA (Fonds des Nations Unies pour la Population, Ndlr). Nous n’avons pas honte de nos faiblesses. Nous connaissons nos faiblesses. C’est quand on identifie la maladie qu’on pourra la guérir. Nous n’avons aucun complexe. C’est nous mêmes qui disons quelles sont nos faiblesses et aussi comment nous allons les guérir. Je peux donc vous rassurer  que nous avons identifiés tous ces problèmes » a déclaré Alpha Condé ce vendredi en marge de la célébration de la journée mondiale de la population.

Poursuivant, le président  guinéen dit qu’il est vraiment ‘’conscient’’ de ce qu’il a fait, mais, ce qui reste à faire est plus important.  Il dit être également  conscient de tous les problèmes que rencontre la jeunesse de son pays.

Parlant de la problématique du mariage précoce, Alpha Condé a indiqué que ‘’ce n’est pas la loi qui règle les problèmes’’. Selon lui, ‘’depuis la première République  une loi a été mise en place pour dire qu’on ne peut pas marier les filles avant 17 à 18 ans.  Donc ce n’est pas une question de loi, mais c’est une question de travail, de patience et de l’éducation’’, a précisé le chef de l’Etat. Selon lui, ‘’il y a des coutumes installées depuis des siècles, des années et des années,  il n’est pas facile de lutter contre ces coutumes’’, a-t-il avoué.

Puis d’ajouter : « Nous sommes décidés d’engager ce combat avec patience pour expliquer aux parents tous les méfaits de marier les enfants  avant l’âge », assure le numéro un guinéen.

Parlant des jeunes, Alpha Condé reconnait que la construction des maisons des jeunes, n’est rien par rapport à leurs immenses besoins. Selon le locataire du palais Sékoutoureya,  la Guinée était avant comme un « géant enchainé » et comme « une maison en ruine ».  Il faillait donc casser cette maison, pour pouvoir construire une véritable maison. Pour ce faire, il faut un bon soubassement qu’est la politique macro économique, explique-t-il.

Pour lui, il faut creuser une base véritable d’une politique macroéconomique qui va permettre à la Guinée de passer à la deuxième phase. Celle d’une politique pour améliorer les conditions de vie des populations dans leur ensemble, mais aussi des femmes et des jeunes. ‘’C’est ce travail qui commence maintenant’’, a dit Alpha Condé.

Pour terminer, le président  souligne qu’il faut renforcer l’enseignement professionnel  lié aux besoins  de l’économie du pays. Et, ‘’progressivement la Guinée sera un géant qui va se réveiller’’, a-t-il assuré.

 

Fatoumata Keïta

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 15

Créé le 13 juillet 2014 15:48

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces