Alpha Condé et ses alliés: le divorce?

calb8939upr_rpg_jpg

CONAKRY- Le président Alpha Condé serait-t-il en mal avec certains de ses anciens alliés de 2010 ? Après leur limogeage du gouvernement, le chef de l’Etat aurait proposé aux désormais anciens ministres d’Etat Bah Ousmane (Travaux publics et transports) et Papa Koly Kourouma (Energie) de les nommer aux postes de conseillers, a appris Africaguinee.com de sources proches du palais Sékoutoureya.

 

Cependant, à en croire à nos sources, le leader de l’Union pour le Progrès et le Renouveau(UPR), Bah Ousmane, aurait décliné cette offre du numéro un guinéen. En clair, L’ancien ministre d’Etat aurait dit qu’il ne veut pas d’un poste de conseiller à la présidence de la république.

 

Après cette position exprimée par Bah Ousmane, le président Alpha Condé aurait “gentiment“ demandé à ses anciens alliés de lui accorder un peu plus de temps, bref, d’attendre jusqu’à son retour de Davos en Suisse (où il va participer au Forum économique mondial, Ndlr).

 

Cette information qui n’est pas pour l’instant confirmée par le leader de l’UPR ou par sa formation politique, semble pourtant se vérifier à cause de la non publication du décret les nommant à des postes à la présidence de la république.

 

Si Bah Ousmane a selon nos informations, clarifié cette position au chef de l’Etat, le leader du parti Génération pour la Réconciliation, l'Union et le Progrès “GRUP“ quant à lui continue à entretenir le suspens et un flou total. El hadj Papa Koly se refuse tout commentaire sur le sujet.
 

Lundi, le président Alpha Condé avait formé un nouveau gouvernement de 34 ministres. En tout 16 anciens ministres n’ont pas été reconduits dans le nouveau gouvernement.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 664 93 51 31

Créé le 21 janvier 2014 20:40

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: