Alpha Condé et présence des Djihadistes au nord Mali : IBK parle…

alpah_et_ibk

CONAKRY-Quelques heures avant son départ de Conakry, où il a séjourné pendant 72 heures dans le cadre d’une visite de travail, le président Malien Ibrahim Boubacar Keita, en conférence de presse, a longuement abordé la question de la présence des Islamistes qui avaient occupé la partie septentrionale de son pays. IBK n’a pas tari ‘’d’éloge’’ pour son homologue guinéen qu’il prend comme un grand-frère, a constaté Africaguinee.com.

 ‘’ Notre séjour en Guinée n’a rien à voir avec sa longueur, c’est un séjour dense, un séjour profond. Je voudrais remercier mon frère Alpha Condé pour cette heureuse initiative de me convier dans la case commune pour échanger. Nous avons retrouvé les fondamentaux sur tous les plans. Je voudrais à l’entame de mon propos dire ce sentiment qui m’habite.

Je n’ai rarement été aussi à l’aise et en confort depuis que  j’ai commencé cette lourde mais exaltante mission de présider aux destinées du Mali. Mais tout cela est dans l’ordre normal des choses, car tout nous lie, tout nous lié et tout nous liera encore. Les relations humaines ne sont pas différentes entre les Etats, au contraire, elles fondent quelquefois le dynamisme le plus efficace pour que ces relations se poursuivent au grand bonheur des peuples concernés. C’est le cas entre la Guinée et le Mali.

Le sort du Mali ne peut jamais laisser la Guinée indifférente. Surtout une Guinée pilotée par le Pr Alpha Condé. Toute agression contre le Mali est ressentie ici. Cela explique largement la permanence de cohésion et de l’Unité dont le président Alpha Condé, tout au long de la crise malienne a fait  montre. Son soutien au Mali a toujours été un fait essentiel. Depuis  très longtemps, il a compris que l’anthropologie, la géographie, l’histoire ont lié ces peuples.

Donc, une présence guinéenne en terre malienne, pour nous aider à nous défendre contre cette prétention djihadiste d’un autre temps, est dans l’ordre normal des choses. Je crois également que dans les temps à venir, cela va se conforter ‘’In Sha Allah’’. Donc, rien n’est surprenant.

Il (Alpha Condé, NDLR) a dit en passant qu’il y a quelques jours, des terroristes ont été arrêtés… mais il y a des termes militaires qui sont assez cocasses. Au fait, ils ont été mis  hors d’état de nuire (rire !!!!). Trois terroristes ont été mis hors d’état de nuire, je crois que chacun comprends ce que ça veut dire.

Mais hélas hier encore, un véhicule de la force Serval a sauté sur une mine à quelques encablures d’Aghéloc. C’est dire que ces gens là (les djihadistes, ndlr) ne sont pas partis, ils rodent encore dans les parages de cette zone montagneuse extrêmement dure, où ils avaient réussi malheureusement à s’implanter et qu’ils ont bunkarisé. Avec des routes creusées partout dans la montagne qui leur serve de repère et de base de repli.  Qui fait que quand vous voyez à la télévision  la guerre asymétrique à laquelle ils nous obligé, des Jeeps couvertes de poussière, mais les hommes sont frets… Parce que contrairement aux autres qui devaient se replier sur Gao et Tombouctou, à quelques 400 kilomètres, eux, ils avaient presque toujours uniquement et seulement 15 à 20 kilomètres de point de repli. Au point qu’ils sont mis le Sahara comme une sorte de bruyère. Ils ont eu le temps de s’y implanter par la bêtise incommensurable que nous avions eus de démilitariser le Nord du Mali. Cela a permis à ces gens là de s’implanter et de faire tranquillement cette garde, qui nous revient de combattre. Mais la réalité aujourd’hui, est qu’ils sont encore  là. Ils sont cachés dans ces grottes ».

Propos recueillis par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 935 132 

Créé le 12 mars 2014 20:09

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_