Nzérékoré : Vers une pénurie d’eau à la pompe…

Image d'illustration

N’ZEREKORE- « Je viens d’être instruit par la direction générale de faire une communication et informer que la fourniture de l’eau potable à N’zérékoré reste suspendue jusqu’à nouvelle ordre… ». C’est par cette phrase que le Directeur régional de la SEG de N’zérékoré a informé la population de la capitale de la région forestière leur décision de suspendre la production et la fourniture de l’eau potable. Et ça, c’est en représailles à la fermeture par la force de leurs locaux par la gendarmerie régionale.

Pour la petite histoire, c’est le lundi 10 avril 2023 plusieurs gendarmes ont pris d’assaut les locaux de la SEG situés en face de l’hôpital régional de N’zérékoré en barricadant la rentrée principale par un pick-up.

Selon nos informations, les gendarmes ont barricadé le siège dans le but de récupérer le domaine où se trouve le siège de la SEG.

Interrogé par notre correspondant dans la région, un officier de la gendarmerie régionale de Nzérékoré, nous a confié que le domaine où est construit le siège de la SEG leur appartient. Cet officier assure même qu’il détient le titre foncier dudit domaine.

« Nous sommons la SEG de quitter les lieux car désormais ces locaux serviront de siège de l’escadron mobile numéro 10 qui est logé dans un domaine appartenant au ministère du tourisme. La SEG a été prévenue de quitter les lieux à plusieurs reprises mais en vain », nous a confié cet officier de la gendarmerie régionale de N’zérékoré.

Du côté de la SEG, c’est de la frustration totale. Selon le Directeur régional de la Société des Eaux de Guinée, ce domaine a été attribué à la SEG depuis 1972 dans la carde de la réalisation du système d’approvisionnement en eau potable de la ville de Nzérékoré.

« Ça fait aujourd’hui 51 ans que nous occupons ce domaine. Et c’est la première fois dans l’histoire que la SEG a été inquiétée par la gendarmerie comme quoi, le domaine lui appartient, et par conséquent de déguerpir. Ce que je déplore, nous sommes une structure de l’Etat, la gendarmerie aussi l’est autant. D’abord, elle devrait nous adresser un courrier qu’on devrait transmettre à la direction générale ou bien nous adresser au moins un préavis pour ne pas nous humilier comme ça. Ça c’est une humiliation. Alors que nous sommes là pour servir la population, pour le bien-être de la population. La déserte en eau potable est une priorité pour le gouvernement. Donc la ville ne peut pas rester sans eau surtout en cette période de carême. Il faut qu’ils pensent à ça pour que la situation soit réglée à Conakry », nous a expliqué Mohamed Kourouma.

Il annoncer la décision de la Direction de Générale de suspendre jusqu’à nouvel ordre la fourniture d’eau potable dans la ville de N’zérékoré.

« Je viens d’être instruit par la direction de faire une communication par rapport à cette situation. Pour dire que bientôt 72h, les agents de la SEG n’ont pas accès à leurs locaux. Et par conséquent, la fourniture de l’eau potable reste suspendue jusqu’à nouvelle ordre. Jusqu’à ce qu’une issue soit trouvée. Parce qu’on ne peut pas produire, laisser l’eau dans la nature et on n’a pas de bureau. Comment on peut produire ? On ne peut pas produire.

Les gens qui sont censés ressourdre ce problème, sont là, ils sont tous informés mais je ne sais pas ce qui se passe. Toutes les autorités sont informées mais c’est un silence de mort. Donc nous on ne compte que sur Conakry maintenant et Conakry vient de m’instruire d’arrêter la production, parce que si nous n’avons pas accès à nos locaux, en cas de fuite ou en cas de plainte des clients on ne pourra pas régler », a alerté le Directeur régional de la SEG de N’Zérékoré.

Affaire à suivre !

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Créé le 12 avril 2023 17:22

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_