Agriculture : Moussa Para Diallo reconduit à la tête de la Fédération des Paysans du Fouta Djallon

Moussa Para Diallo

PITA-Après un mandat de trois (3) ans bien remplis à la tête de la Fédération des Paysans du Fouta Djallon (FPFD), Moussa Para Diallo vient de bénéficier (encore) de la confiance de ses pairs. Ce passionné de la terre a été réélu ce mardi 10 janvier 2023 pour un nouveau triennat, au terme d’une assemblée générale organisée à cet effet dans la sous-préfecture de Timbi Madina (Pita), en moyenne Guinée. Moussa Para Diallo aura la lourde charge de diriger la fédération des paysans du Fouta Djallon, pour les trois prochaines années, en tant que président. Une fonction qu’il a déjà assumée avec brio.

Cette Assemblée Générale tenue dans la capitale de la pomme de terre (Timbi Madina), a réuni tout ce que le Fouta compte comme producteurs agricoles, agent de développement local, partenaires et autorités. De belles perspectives s’annoncent pour la prochaine campagne agricole dans la région. C’est devant un public enthousiaste que Moussa Para Diallo a été reconduit haut la main à la tête de la Fédération des Paysans du Foutah Djallon. Une élection qui a réjoui le maire de Timbi Madina, zone de production par excellence de la pomme de terre.

« Nous sommes comblés de joie. Quand nous voyons tous les producteurs de la pomme de terre, de Haricot, de tomates…de toute la moyenne Guinée, rassemblés chez nous (Timbi Madina) pour discuter de l’autosuffisance alimentaire dans notre pays, c’est vraiment un motif de satisfaction. Vous savez très bien que la terre ne trahit jamais.  Ces personnes sont des responsables issus de tous les horizons du Foutah et qui ont parfaite connaissance de d’agriculture. Ils apportent une contribution alimentaire significative pour nos populations.

Beaucoup de jeunes voulaient emprunter la route de l’occident en passant par le Sahara au risque de leur vie, la Fédération les a accompagnés pour pratiquer l’agriculture. Ils ont abandonné l’immigration irrégulière », s’est réjoui Elhadj Mamadou Diao Doumba Diallo, maire de Timbi Madina.

C’est le Gouverneur de la région administrative de Mamou qui a présidé cette importante Assemblée Générale. Colonel Aly Badara Camara qui a ouvert la session a exprimé sa satisfaction de voir une rencontre qui parle d’autosuffisance alimentaire se tenir dans sa zone d’autorité. Il a promis un soutien du gouvernement de transition aux paysans.

 « Si aujourd’hui ces producteurs, ces membres de la Fédération des paysans du Fouta Djallon sont engagés et déterminées à accroître la production, c’est parce que l’accompagnement est assuré derrière. Le soutien moral est là. L’Etat va continuer à les soutenir parce que le CNRD a la volonté de faire de la Guinée, un pays où l’autosuffisance alimentaire est une réalité. C’est ce qui se traduit par ma présence pour montrer aux paysans qu’ils ne sont pas abandonnés », a indiqué le gouverneur de la région de Mamou.

Le rendez-vous de Timbi Madina a aussi été ponctué par une visite guidée dans les vastes étendues de champs agricoles. Des perspectives prometteuses s’annoncent pour le monde paysan. Comme l’a d’ailleurs bien souligné Elhadj Moussa Para Diallo. Dans ses projections, il table sur un accroissement considérable de la production avec l’appui du gouvernement de la transition.

« Les perspectives pour l’année 2023 tournent aux alentours de 2 milles tonnes de semences à emblaver sur les parcelles -que ça soit à Mamou ou à Mali-. Cette année, on est à 1389 tonnes. Il faut aller au-delà de l’attente même des producteurs parce que le gouvernement nous appuie notamment sur les intrants agricoles, ainsi que sur les moyens financiers et les équipements pour accompagner les récoltes et les post récoltes. Je pense que les objectifs seront atteints en 2023. Je le promets fermement car je connais l’engagement du Gouvernement et celui des producteurs. Les deux mis ensemble, je pense qu’on aura un bon résultat », a indiqué M. Moussa Para Diallo, qui s’attend à 35 000 tonnes de pomme de terre cette année après les récoltes dans les différentes zones de production au Foutah.

Le président de la fédération des paysans du Fouta Djallon annonce que 26 milliards Gnf sont mis à la disposition des paysans par de la Société Générale des Banques, avec un taux préférentiel de 5%.

« Avec c’était entre 12 et 15%. On va négocier avec le gouvernement pour qu’il mette davantage de moyens en notre disposition avec un taux encore plus bas pourvu qu’on ait des résultats », a souligné Elhadj Moussa Para Diallo.

Cette Assemblée Générale a été clôturée par la remise des satisfécits aux acteurs agricoles qui se sont distingués dans le secteur.

Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le 12 janvier 2023 01:43

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces