Affrontements entre militants à Conakry : Voici le dernier bilan…

violences_casse

CONAKRY- Le bilan des violences survenues ce jeudi 8 octobre 2015 en marge du retour à Conakry du leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée vient de s’alourdir. Au moins un mort et une dizaine de blessés ont été enregistrés après les affrontements survenus du côté de la casse de Madina entre des militants de l’UFDG qui s’étaient fortement mobilisés pour accueillir leur leader, et des jeunes du camp présidentiel.

Plusieurs boutiques incendiées…

Selon plusieurs témoignages, plusieurs boutiques ont été incendiées du côté de Madina, le plus grand centre d’affaires du pays. Les violences ont continué jusque tard cette nuit du jeudi 8 octobre 2015. Des coups de feu ont également été entendus par endroit.

« Nous avons effectivement plusieurs boutiques qui ont été incendiées. Nous demandons aux forces de l’ordre de sécuriser les boutiques et les magasins des commerces pour éviter les scènes de pillage. C’est une situation inacceptable » a regretté Cherif Mohamed Abdallah, le Président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires.

Accusations mutuelles des deux camps…

Les violences de ce jeudi ont été enregistrées en marge du retour à Conakry du candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée. Cellou Dalein Diallo regagnait la capitale guinéenne après plusieurs semaines passé à l’intérieur du pays au compte de la campagne électorale pour le scrutin présidentiel du 11 octobre 2015.

Selon le vice-président de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana, ces violences auraient pu être évitées.

« Si le Gouvernement et le RPG Arc-en-ciel avaient pris des dispositions, on aurait pu éviter ces violences. Nous constatons que l’appel que le RPG Arc-en-ciel a lancé c’était simplement pour amuser la galerie. Pourquoi le camp présidentiel n’a pas demandé à leurs militants de rester dans leur coin pour éviter des accrochages en cette journée ? Du Km 36 jusqu’au Palais du peuple c’est seulement à la Casse qu’il y a eu des violences. Cela veut dire que c’est quelque chose de cillement fait » a estimé le Directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo.

Du côté du RPG Arc-en-ciel, on estime que ce sont les militants de l’UFDG qui ont commencé les violences avec des jets de pierres. Un cadre du parti au pouvoir a soutenu que leur camp a montré sa bonne foi en demandant à tous leurs militants de s’abstenir d’emprunter l’autoroute en cette journée du jeudi.

Ces violences interviennent à moins de 72 heures de la date annoncée pour la tenue de l’élection présidentielle en Guinée.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

Créé le 9 octobre 2015 00:27

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3