Affaire Soronkoni: »C’est le président Condé qui a ordonné leur libération », assure le gouvernement

2_octobre

CONAKRY-Alors que l'opposition parle de "retour aux méthodes de l'époque Sékou Touré", l'affaire de l'arrestation et la séquestration de 33 jeunes dans un camp militaire de Soronkoni près de Kankan continue de susciter polémique et émotion à Conakry.

Pourtant, le porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara a assuré que leur libération a été ordonnée par le président Alpha Condé.

« C'est le chef de l'État qui – une fois informé de leurs cas –, a ordonné leur libération », a affirmé le ministre Damantang Camara interrogé par nos confrères de RFI.

A noter qu'un des jeunes détenus, Boubacar Sow a succombé à ses blessures après son évacuation dans un hôpital de Dakar. Selon leur avocat Me. Alsény Aissata, ces jeunes ont été victimes de tortures durant leur transfert et leur séquestration au camp de Soronkoni.

Affaire à suivre…

  Ahmed Tounkara
   Pour Africaguinee.com

Créé le 15 octobre 2013 21:20

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces