Affaire « saisie d’armes et de munitions » : Comment réagit le FNDC ?

FNDC

CONAKRY- La réaction des adversaires d’Alpha Condé ne s’est pas faite attendre suite aux accusations de la Coalition démocratique pour la nouvelle Constitution (CODENOC).

Face aux allégations « d’introduction frauduleuse d’armes et munitions » portées à son encontre par le RPG arc-en-ciel et ses alliés, le front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), soutient qu’il revient au procureur général de la république de trancher.

Joint au téléphone par Africaguinee.com, Ibrahima Diallo, chargé de la planification et des opérations au sein du FNDC a souligné que c'est un sujet à ne pas prendre à la légère. Car, selon lui, c’est une question de "sureté nationale". 

‘’ Il revient au procureur de la république de répondre à cela (…), il est directement le représentant de la société. C’est une question de sureté nationale et même nos vies sont en danger. Elle est la personne la mieux indiquée pour cette question d’armes’’, répond Ibrahima Diallo, chargé de la planification et des opérations au sein du FNDC.

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 03 Janvier 2020, la Coalition démocratique pour la nouvelle Constitution (CODENOC), accuse le Front National pour la Défense de la Constitution d’avoir « frauduleusement » introduit des armes et des munitions sur le territoire national.

‘’Au moment où nous célébrons la nouvelle année, contre toute attente, l’opposition dite républicaine réunie au sein du FNDC vient encore une fois de faire preuve d’extrémisme en omettant son droit élémentaire qui est celui de participer ou non à des élections, tout en déclarant publiquement sa volonté d’empêcher la tenue des élections législatives prochaines appelant à des actions d’incivisme et même de « djihad » entendez « appel à la guerre sainte ».Cela se confirme par l’introduction frauduleuse d’armes et de munitions saisies au niveau de nos frontières sur des groupes de personnes mal intentionnées et déterminées dans leur déclaration à instaurer une situation de guérilla et de « djihad » dans notre pays’’ pouvait-on lire dans cette déclaration.

Affaire à suivre…

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le 3 janvier 2020 18:25

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces