Affaire « primes » des joueurs du Sily : le ministre des Sports Bogola Haba apporte des précisions…

CONAKRY- L’équipe nationale de football de Guinée a de nouveau fait parler d’elle en dehors du terrain, après sa victoire contre l’Algérie. Après leur retour à Mohammedia au Maroc, les hommes de Kaba Diawara sont allés en grève à cause des primes qui seraient impayées.

Les joueurs ne se seraient pas entraînés le jour suivant leur retour au Maroc, pour disent-ils réclamer le paiement de l’intégralité de leurs primes. Mais sauf qu’il y aurait eu une incompréhension sur l’interprétation du mode de paiement des primes. Le ministre de la jeunesse et des sports, interrogé par Africaguinee.com, est revenu sur les dessous de cette affaire en apportant des précisions.

« Ce sont les primes de match qui sont payées et non des primes de regroupement. Quand ils sont allés en Algérie jouer, c’est un match. Et le fait qu’ils sont revenus au Maroc pour le regroupement n’est synonyme d’un match.  Donc, c’est deux primes qu’il faut payer », a expliqué Kéamou Bogola Haba. `

Selon un arrêté conjoint des ministres de l’Économie et des Finances et celui de la jeunesse et des Sports, les primes de match sont payées, les primes de victoires aussi, précise le ministre des Sports. « Ils se sont regroupés deux fois pour deux matchs et ils ont fait une victoire, nous leur avons effectivement payé les deux primes pour les deux matchs mais aussi pour la victoire contre l’Algérie. Évidemment, s’ils gagnent contre le Mozambique on va payer (la prime de victoire) mais on ne peut pas payer trois primes pour deux matchs. Il y a eu cette incompréhension, mais je crois que la fédération guinéenne de football et l’entraîneur, ont dû faire comprendre aux joueurs que ce n’est pas une bonne chose de réclamer trois primes pour deux matchs », a confié le ministre des Sports.

Le malentendu a été levé, a-t-il ajouté, « mais il faut aussi que ça soit compris. Peut-être que nous allons travailler pour que l’arrêté conjoint soit plus clair, au lieu qu’on parle de regroupement, on parlera de matchs. Parce que là, ils considèrent le Maroc comme pays étranger, et qu’ils ont joué à l’étranger alors que le Maroc est considéré comme leur pays. Le Maroc, représente la Guinée dans cette circonstance-là », souligne Bogola Haba.

Le syli national joue contre le Mozambique ce lundi 10 juin 2024, en marge de la 4ème journée des éliminatoires de la coupe du monde 2026, zone Afrique. Si les hommes de Kaba Diawara gagnent le match, ils auront aussi une prime de victoire.

« La prime de victoire n’a rien à voir avec la prime de participation au match. La prime de participation, le fait d’être convoqué, vous venez, vous jouez et vous avez une prime pour ça. Que vous gagniez ou pas, vous en avez droit, c’est ce qu’on appelle prime de matchs. Maintenant si vous gagnez, vous avez une prime de victoire. C’est un arrêté conjoint du ministre de l’Économie et des Finances et du ministère des Sports qui le dit. C’est cet arrêté qui fixe toutes les primes et ça concerne toutes les disciplines sportives. C’est connu de tous », a fait savoir l’actuel ministre de la Jeunesse et des Sports.

Le match Guinée contre Mozambique est prévu ce soir. Il devrait être suivi en direct sur les antennes de la radio et télévision nationale (RTG).

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 10 juin 2024 11:12

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces