Affaire des PV à Kankan : Moustapha Koutoubou promet de traquer Lansana Kouyaté devant la justice…

calb516sano_koutoub_moustapha_jpg

 

CONAKRY- Accusé par l'ancien premier ministre, Lansana Kouyaté d'avoir déchiré des bulletins de votes dans certains bureaux de vote à Kankan lors du scrutin législatif du 28 septembre 2013, le ministre de la coopération internationale vient à nouveau, balayer d’un revers de la main « ces allégations mensongères » et promet de traduire Lansana Kouyaté devant la justice, a appris Africaguinée.com. 
 
Vraisemblablement choqué, Moustapha Koutoubou Sanoh déclare que « le ridicule ne tue pas, parce que si on connait qu’est-ce qu’un bureau de vote, un bureau de centralisation des voix de vote, il ne peut pas imaginer que cela puisse être possible. Même si on aime, on ne peut pas le faire. Ce monsieur (Lansana Kouyaté, ndlr) s’est permis de mentir à la Guinée et aux guinéens, à montrer qu’il a le poids, mais à Kankan, il a été réduit en néant. Aujourd’hui en Guinée, ce parti (PEDN) est entrain de mourir, car il n’a pas la raison d’être. Si ce n’est pas à Kankan, qu’est-ce qui lui est arrivé à Boffa, à Matoto là où il est ? Il s’attaque à Kankan parce qu’on lui a réduit en néant ».
 
Parlant de la voie à suivre, le ministre dit attendre que « la cour suprême finisse son boulot pour attaquer ces gens là en justice, parce qu’ils méritent que cela ». 
 
Accusant le président du parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) de ‘’manipuler l’esprit intrinsèque des guinéens’’, monsieur Sanoh exhorté Lansana Kouyaté de lui convoquer à la justice. «  Je serais très heureux de répondre aux allégations mensongères de ce médiocre politicien. C’est une honte pour la classe politique d’avoir en son sein un élément de ce genre. Quand on attaque quelqu’un dans sa dignité, dans sa moralité, il a le devoir de se défendre », a-t-il réagit.
 
Le numéro un du département de la coopération internationale récuse catégoriquement les accusations portées contre sa personne en affirmant : «  je n’ai jamais été dans ce bureau de centralisation, et je ne connais même pas le coin. Ça, je ne peux pas mentir. (…) Il y a 130 mille voix d’écart entre son candidat et notre candidat à Kankan. On peut imaginer qu’on peut aller déchirer des procès verbaux ? », s’est-il interrogé en ajoutant que « même un badaud qui n’a jamais été à l’école ne peut pas faire cela ».
 
Par ailleurs, faut-il le rappeler, dans sa déclaration au lendemain du scrutin du 28 septembre, 
la mission d'observation de l'Union Européenne avait indexé plus membres du gouvernement, y compris Pr Moustapha Koutoubou Sanoh d’avoir usé des véhicules de l'administration pour battre la campagne électorale du RPG-Arc-en-ciel.
 
A suivre !
 
  Aliou BM Diallo
Pour Africaguinee.com
(+224) 664 93 46 24
 
Créé le 27 octobre 2013 11:46

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_