Affaire de la cargaison de devises : « Ils n’ont pas honte de prendre l’argent du peuple » réagit Louis M’Bemba de l’USTG…

Louis M'Bemba Soumah, secrétaire général de l'USTG

CONAKRY- L’affaire de la cargaison de devises qui aurait été interceptée du côté de la capitale sénégalaise pourrait prendre une autre tournure. Le secrétaire général d’une des principales centrales syndicales du pays a exprimé sa déception face sur ce sujet qui porte sur un montant de 20 millions de dollars qui ont été transférés dans un compte à Dubai. Le secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), Louis M’Bemba Soumah a déploré cet acte en le qualifiant de vol, a appris Africaguinee.com.

‘’Personnellement  c’est une déception  totale. Mais cela ne me surprend pas  parce qu’on annonce  souvent que  beaucoup d’argent sort,  mais cette fois-ci c’est Dieu qui a fait qu’il (président de la république : Ndlr) soit pris la main dans le sac, c’est vraiment dommage’’ fustige  le syndicaliste.

L’ancien ministre de la fonction publique dénonce par ailleurs, le transfert d’un montant aussi important pour une destination inconnue.

‘’ C’est au moment où le peuple de Guinée est entrain de souffrir de faim, de  toutes les commodités (eau, électricité,  logement),  que  l’on prend l’argent du contribuable pour des destinations inconnues. Je crois qu’ils n’ont pas honte, ni peur de Dieu. C’est vraiment déplorable de faire une pareille chose’’ regrette Louis M’Bemba Soumah.

Au cours de cet entretien exclusif accordé à notre rédaction, le secrétaire général de l’USTG a lancé une invite au peuple de Guinée : ‘’ Il faut que le peuple de Guinée prenne ses  responsabilités, tout le monde sait ce qu’il doit faire’’ conclut-il. 

Pour rappel c’est le 8 août dernier, les douaniers sénégalais ont intercepté et saisi des valeurs monétaires débarquées d’un aéronef en provenance de Conakry, et qui devaient embarquer sur l’avion de la compagnie Emirates reliant Dakar à Dubaï.

Lors d’une conférence de presse organisée ce lundi 25 août, le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée a apporté un démenti à toutes les informations relayées par la presse sénégalaise.

‘’L’opération dont il est question n’a pas porté sur 4 milliards de francs CFA, autrement équivalent à huit millions de dollars. Mais c’est un montant bien plus important. C’est 20 millions de dollars au lieu de huit millions de dollars équivalent à 4 milliards de  CFA’’, a laissé entendre ce lundi en conférence de presse le Gouverneur de la Banque Centrale. Ceci suppose déjà que l’organe de presse, déclare M.Nabé,  qui  s’en est fait l’écho  n’avait pas la maîtrise de la situation. ‘’Il ne comprenait pas très bien de quoi il s’agissait.  Dans le  meilleur ou dans le pire des cas, il y avait derrière une intention manifeste d’intoxiquer’’, a soutenu le  gouverneur.

Si certains voient la main du président Alpha Condé derrière cette transaction financière, la première autorité de la BCRG soutient le contraire : ‘’C’est une opération qui ne concerne que la Banque Centrale de la République de Guinée. Autrement dit, aucune autorité politique ou administrative n’y est intéressée. La Banque Centrale est une institution à laquelle on confère une large indépendance’’, a t-il défendu.

 

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

(+224) 655 31 11 13

Créé le 26 août 2014 11:10

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_