Accord politique en Guinée: Qu’en pense Cellou Dalein Diallo ?

Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Le Chef de file  de l’Opposition Guinéenne, Cellou Dalein Diallo, s’est prononcé sur la signature de l’accord politique interguinéen ce jeudi 20 août 2015, à Conakry. L’opposant avoue que les négociations n’ont pas été faciles et dit garder espoir que tout de même qu’il contribuera à l’apaisement. Le Président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a également mis l’occasion à profit pour lancer un message au Gouvernement.

« Je crois qu’on se réjouit tous de l’aboutissement tardif de notre dialogue. Je voudrais féliciter en particulier la communauté internationale qui,  grâce à la médiation informelle avec l’opposition et la mouvance, on a pu rapprocher les positons et parvenir finalement à cet accord », a déclaré Cellou Dalein Diallo  au micro de notre reporter, quelques minutes après la signature de l’accord.  

Le leader de l’UFDG estime qu’on peut se féliciter de la signature de l’accord (dont le contenu global n’a pas été rendu public), dans la  mesure où, dit-il,  il pourrait ‘’contribuer à l’apaisement’’ et à faire en sorte que la ‘’concertation soit privilégiée’’ désormais.

Ça n’a pas été facile, avoue Cellou Dalein Diallo. Selon lui, on aurait pu se passer de l’intermédiation de la communauté internationale. Et discuter en tant que fils du pays, pour  trouver des solutions à ce qui semble opposer. « J’espère que ça va venir parce qu’on en a besoin », a déclaré M. Diallo.

Poursuivant son intervention, l’opposant a lancé un appel à endroit du Gouvernement pour  veiller au respect de l’accord signé. 

« Je voudrais lancer un appel au Gouvernement qui a pris la casquette du Gouvernement de la République dans ce dialogue et s’est donner la mission d’être un arbitre impartial, même  s’il ne l’a pas été suffisamment. Je souhaite qu’à partir d’aujourd’hui, qu’il veille  à l’application de l’accord que nous avons signé. Le  Gouvernement de la République a une responsabilité au-delà de l’Opposition. C’est à lui de veiller à ce que,  ce que nous avons trouvons comme accord soit appliqué. Que l’on ne passe pas à la prochaine réunion à  expliquer pourquoi ce que nous avions ensemble décidé par consensus n’a pas été appliqué. Malheureusement  ce fut le cas très souvent, j’espère qu’aujourd’hui, on veillera à ce que les engagements pris soient mis en œuvre »,  a souligné le Chef de file de l’Opposition guinéenne.

A l’en croire, la préservation de la paix passe par le respect du droit, des lois et des accords signés. « Nous devons faire cet effort dans ce pays de respecter les lois de la République et de contribuer à l’instauration de l’Etat de Droit, des règles et principes démocratiques dans notre pays », a lancé l’opposant.

Nous y reviendrons !

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 12

 

Créé le 21 août 2015 10:29

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3