Transports urbains : Présentation des conclusions et recommandations des travaux issus de l’AOTUC…

CONAKRY-Un atelier de restitution a réuni les cadres du ministère des Transports et plusieurs autres venus des différents départements ministériels et institutions internationales, ce jeudi 20 juin 2024, dans un complexe hôtelier de Conakry.

L’objectif de la rencontre était de présenter les conclusions et recommandations issues de la mission d’assistance technique de l’Autorité Organisatrice des Transports Urbains de Conakry (AOTUC), un exercice fait par le consultant mobilisé par le SSATP (Programme de politiques de Transport en Afrique).

Le SSATP et la Banque mondiale, ont présenté conjointement les résultats des travaux de l’Autorité Organisatrice des Transports Urbains de Conakry (AOTUC), une structure créée en janvier 2023 en vue d’améliorer la mobilité urbaine à Conakry. Lesquels travaux, qui seront soumis aux autorités guinéennes pour discussion.

Exprimant sa joie pour la réussite de cette rencontre, le Directeur Général de l’AOTUC, a fait savoir que cet atelier vise à rassembler toutes les institutions intéressées à l’amélioration des conditions de mobilité urbaine dans le Grand Conakry.

Il s’adresse aux principaux ministères et agences impliqués dans le secteur des transports et des infrastructures, ainsi qu’à la communauté des partenaires au développement. Nous souhaitons que cet accompagnement technique des partenaires au développement puisse être utile et profitable pour la mobilité urbaine durable de nos populations de Conakry et dans toutes les villes de l’intérieur du pays…”, a souhaité Moussa Amara Camara.

L’importance d’une autorité organisatrice de transports urbains ne peut être sous-estimée dans le contexte guinéen, où la congestion croissante détériore la qualité de vie des habitants et obère le développement économique, selon M. Issa Diaw, représentant résident de la Banque mondiale en Guinée.

Le groupe de la Banque mondiale, en tant que partenaire et catalyseur de développement, appuie pleinement les pays dans la planification et la gestion de la mise en œuvre de systèmes de transport urbain intégré. Dans toutes les grandes villes où le groupe soutient l’amélioration des transports publics, la création d’autorité organisatrice à l’échelle métropolitaine a joué un rôle central dans la coordination, la conception et la mise en œuvre de ces projets”, a-t-il déclaré.

La Cheffe de Cabinet du ministère des Transports qui a représenté le ministre de tutelle à cette rencontre, a rappelé que les populations urbaines subissent quotidiennement un trafic congestionné, en raison de l’accroissement démographique, de l’exode rural qui dépassent des taux de 50%. Elle indique ensuite que toutes les capitales, notamment en Afrique subsaharienne, font face aux défis majeurs de la mobilité urbaine.

Nous devons également faire face aux conséquences du changement climatique et à leurs répercussions potentielles sur les véhicules et le carburant. Malgré cela, nous ne disposons pas d’un système de transport de masse efficace et facilement accessible. Pourtant, depuis le 5 décembre 2019, nous avons un plan de déplacement urbain (PDU) pour le grand Conakry, financé par l’Union européenne.

Ce plan approuvé techniquement par les directions concernées et validé par décret, envisage des solutions infrastructurelles et organisationnelles à l’horizon 2040. Cependant, en raison de l’absence d’un organe de coordination, la requête d’un premier projet d’infrastructure du PDU et ses études préliminaires n’ont pu aboutir qu’en juillet 2022. Une telle structure existe dans toutes les capitales qui ont compris l’importance de la coordination dans un paysage de gouvernance multiple et complexe”, a martelé madame Fatoumata Binta Barry.

Dansa Camara DC 

Pour Africaguinee.com

Créé le 20 juin 2024 18:57

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces