mer

mars

Le chef de l'ex-junte junte du Mali, Amadou Sanogo, accusé d'"assassinat et complicité d'assassinat" de soldats, a déclaré dimanche à l'AFP qu'il était "innocent" et "pressé de dire sa vérité". "Je ne me reproche rien. Je suis vraiment pressé de dire ma part de vérité par rapport à tout ce qu'on me reproche", a déclaré

ven

novembre

Bamako - Le chef de l'ex-junte malienne, le général Amadou Sanogo, sera jugé devant les assises à partir du 30 novembre pour assassinat et complicité d'assassinat de militaires dont les corps ont été découverts dans un charnier en 2013, a-t-on appris vendredi de sources judiciaires.

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_