Le camp de Sidya Touré prévient le CNRD : "Tôt ou tard cette résidence reviendra à son propriétaire…" .