Chérif Bah à propos de Damaro et Cie : "Il faut être sans pitié à leur égard..." .