Chérif Bah promet des "surprises" : « Le jour où on vérifiera la gestion d'Alpha Condé… » .