Colonel Doumbouya affiche la fermeté : "Nous n'accepterons aucun désordre… " .