Khalife, patriarche et cie : "il revient à l'Etat de les remettre à leur place…", selon Damaro .