Fanta, battue par son mari : « Je saignais, il continuait à me cogner…" .