Guinée: « Les voyants au rouge… », alerte Amnesty International .