Examens nationaux : Des poursuites judiciaires annoncées contre les fraudeurs 

CONAKRY- Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation dit avoir été informé de l’existence de groupes WhatsApp et Messenger dans le but de traiter des sujets pour des candidats appartenant aux plateformes.

Selon le communiqué publié ce lundi 17 juin 2024, le Département chargé de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation soutient que le but visé par les initiateurs de ces groupes est de faciliter la fraude en traitant en amont les sujets des examens nationaux moyennant le payement de sommes d’argent par les élèves intégrés dans ces groupes.

Face à une telle attitude qui, selon le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation « sape les efforts du Gouvernement à mieux qualifier le système éducatif guinéen« , le département annonce avoir saisi non seulement l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Informations (ANSSI) mais aussi, Monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Kaloum qui a aussitôt ordonné la Police Judiciaire d’ouvrir une enquête en vue de mettre hors d’état de nuire ces réseaux mafieux.

« Pour annihiler l’action de ces fraudeurs, le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation en appelle une fois encore au sens de responsabilité des commissions de surveillance des centres (Délégués, Chefs de centres, Surveillants, Forces de Sécurité) pour empêcher l’introduction des objets pouvant servir de courroie de transmission entre les administrateurs des groupes et les candidats », a précisé le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation tout en réitérant que la « tolérance zéro » sera de mise.

« Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation rappelle aux uns et aux autres qu’il n’hésitera pas à sanctionner sévèrement tous les cas de fraudes constatés avant, pendant et après le lancement des épreuves conformément aux dispositions des règlements généraux des examens nationaux, notamment les articles 79 et 88« , peut-on lire dans ce communiqué.

Les examens nationaux vont reprendre ce mardi 18 juin 2024 sur toute l’étendue du territoire, après deux jours de repos en raison de la fête de l’Aid El Kebir. Les candidats au BEPC seront dans les salles pour la suite des épreuves.

A suivre !

Oumar Bady Diallo  

Pour Africaguinee.com 

Créé le 17 juin 2024 15:44

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces