SOGEAC : Namory Camara dévoile l’ambitieux programme de la Direction Générale pour moderniser l’aéroport de Conakry

Guinée
Namory Camara, DG de la Sogeac
Namory Camara, DG de la Sogeac

CONAKRY-Après environ une année de gestion, l’heure est au bilan. C’est dans ce cadre que la direction générale de la SOGEAC (société de gestion et d’exploitation de l’aéroport de Conakry), a organisé ce vendredi 02 décembre, un déjeuner de presse à l’endroit des hommes de médias. Objectif, présenter les activités déjà réalisées, les acquis et perspectives de la société.

La SOGEAC a pour mission la gestion des installations de l’aéroport international Ahmed Sékou Touré dans le cadre d’une concession. Dès l’entame de son exposé, le Directeur Général a rappelé que la vision des dirigeants de la SOGEAC est de faire de l’aéroport un catalyseur du développement économique de la Guinée, le standardiser à l’échelle internationale et l’amélioration du capital humain au service de l’expérience client.  Du constat, plusieurs changements positifs ont été enregistrés durant cette année 2022.   

« Nous sommes desservis aujourd’hui par 14 compagnies aériennes. Il y a d’autres compagnies qui nous ont approchés, qui veulent venir sur l’aéroport international Ahmed Sékou Touré. Nous avons 74 vols par semaine, le nombre de mouvement aussi s’accélère. On a aussi 15 destinations. En termes de trafic, on est aujourd’hui à 525 618 passagers sur un objectif de 600 000 qu’on s’est fixé. A date, nous sommes à ces chiffres. Et je pense que les performances actuelles sont extrêmement encourageantes. On a même été cités par l’ACI comme étant le deuxième aéroport après le Botswana à avoir son trafic post Covid, 150%. Au-delà tout, il y a un travail qui est en train d’être fait. Ces indicateurs-là permettent d’éventuels investisseurs de se dire qu’il y a des perspectives à Conakry en termes de trafic », a expliqué Namory Camara.

Parlant des réalisations, elles se situent sur quatre axes principaux. A savoir, -la Réorganisation et renforcement des capacités du personnel ; la transparence dans les procédures administratives et financières ; l’investissement dans les équipements et infrastructures et la Communication grand public et ciblé.

Selon le directeur général, à la prise de fonction de la nouvelle équipe dirigeante, il n’y avait pratiquement pas d’organigramme. C’est pourquoi il a été décidé de la mise en place d’un organigramme qui reflète l’ambition que s’est fixée la nouvelle la direction générale.

« Lorsqu’on a pris les rênes de la SOGEAC, on a essayé de faire l’état des lieux. On a fait un constat, qu’on n’avait même pas un organigramme. On a mis en place un organigramme qui respecte notre vision. Nous avons changé un peu l’approche managériale. On a essayé d’être participatif et ouvert. On a commencé à tenir des réunions de directions, nous avons même intégré le syndicat. Ensuite, la transparence qui s’impose à tout le monde. En termes de recrutement, on a essayé d’impulser beaucoup plus de transparence. Aujourd’hui, pour être recruté à la SOGEAC, il faut passer devant un comité de recrutement qui est composé des directeurs, et c’est sur la base de cette évaluation que vous êtes recrutés. On a fait un processus de recrutement par mérite. Aussi, on a procédé à un audit des ressources humaines. Celui-ci a été mené par un cabinet d'expertise (…). On a procédé à la mise en place d'un service des Achats et Logistique rattaché à la Direction Générale. A cela s’ajoute, l'élaboration d'une procédure en matière de passation des marchés etc », a expliqué le directeur général.

Dans le cadre de l’Investissement dans les équipements et infrastructures, la direction générale a rénové l’aérogare de voisinage. Ce n’est pas tout.  Il y a aussi :

  1. -La mise en circulation de 500 canots pour les passagers
  2. -Les travaux de modernisation du parking auto, la finalisation de la clôture périmétrique avec le chemin de ronde
  3. -L'acquisition de trois (3) camions pompiers permettant d'être dans la catégorie 8 de l'OACI
  4. -L'équipement du personnel en outils informatiques
  5. -L’acquisition de trois (3) véhicules d'interventions (inspection de piste, péril animalier et GTA)
  6. -L’activation d'un système de contrôle biométrique du personnel
  7. -L’acquisition de deux (02) scanners RX  
  8. -L'équipement du personnel en outils informatiques

En termes de perspectives, la direction générale ambitionne de fournir de l’internet haut débit (wifi gratuit) dans les zones de passagers, certifier l'aéroport, lancer un nouveau site web, reconstruire la SOGEAC à partir du 1er janvier 2023. Ce n’est pas tout. La direction générale de la Sogeac ambitionne aussi la poursuite du projet d'extension et de modernisation de l'aéroport international d’Ahmed Sékou Touré qui est une priorité de la direction générale. Objectif, avoir plus d’un million de passagers par an pendant la prochaine décennie.

« Aujourd’hui, la capacité de notre aéroport est au tour de 600 000. La population augmente. On ne peut pas continuer à avoir un aéroport avec cette capacité. Le projet d’extension et de modernisation, va porter sur l’agrandissement et la modernisation de l’aéroport pour passer de 500 000 à 1 500 000. On se dit qu’a un million cinq cent mille passagers, on peut rester encore ici, (Conakry-Gbéssia) pendant les prochaines années ; la superficie de l’aéroport est un peu plus de 220 hectares, il faut donc le moderniser. Donc, ce projet d’extension est phare, la restructuration de la SOGEAC a commencé, nous allons continuer afin d’attirer plus d’investisseurs qui peuvent nous amener très vite vers le développement », a indiqué le directeur général. Et le processus de certification a déjà commencé.

« La plupart des aéroports africains ne sont pas certifiés, 43%. La certification est un processus. Le fait que notre aéroport n’est pas certifié ne veut pas dire qu’il n’est pas en exploitation, mais il y a une obligation de l'OACI de certifier la plupart des aéroports. Le processus a commencé, nous sommes à la deuxième étape, et il va continuer » s’est engagé le directeur général de la SOGEAC, Namory Camara.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 72 26 28

Créé le Samedi 03 décembre 2022 à 18:16