Témoignage émouvant de la mère Sadjo, décédée après une fugue à la veille de son mariage…

Conakry
Madame Adama Hawa Diallo, mère de Sadjo Baïllo
Madame Adama Hawa Diallo, mère de Sadjo Baïllo

CONAKRY- C’est une mère en larmes que nous avons interrogé ce jeudi 1er décembre 2022. Madame Adama Hawa Diallo, la maman de Sadjo Baïllo Diallo, décédée dans des circonstances confuses à Conakry après une fugue à la veille de son (re)mariage, a fait un témoignage pathétique sur la fin pathétique de sa fille.

Selon elle, Sadjo était mariée et se trouvait à Gaoual chez son mari. C’est là-bas où le gendarme nommé Yamoussa Bangoura l’a fait quitter son foyer. L’affaire avait même été portée devant la Gendarmerie où Yamoussa avait pris l’engagement de rompre sa relation avec la fille. Mais lors que le remariage de celle-ci a été programmé, le gendarme s’est mis à la menacer.

Sadjo Baïllo Diallo a été inhumée ce jeudi après la prière de 13 heures au cimetière de la Tannerie dans la commune Matoto. Quant à Yamoussa Bangoura, le gendarme et son ami Abdoulaye Camara, soupçonnés du meurtre de Sadjo, ils ont été déférés à la maison centrale de Conakry. Les proches de Sadjo Diallo réclament justice.

"J'ai appris la mort de ma fille Sadjo Baïllo Diallo avec beaucoup de tristesse et d’indignation. Avant tout, je précise que ma fille était mariée. Elle était partie à Gaoual chez son mari. C'est là-bas où le nommé Yamoussa Bangoura, le gendarme a demandé à Sadjo de quitter dans son foyer pour revenir à Conakry rester avec lui. C’est comme ça que ma fille est revenue ici.

Lire aussi-Conakry : Fin pathétique pour Sadjo Béla Diallo retrouvée morte après une fugue à la veille de son mariage

Un jour je l'ai vue avec cet homme-là, j’étais surprise. Je lui ai dit de laisser ma fille, mais il n'a pas accepté. Nous avons jugé nécessaire de porter plainte contre ce gendarme. Quand nous avons porté la plainte, il est venu se présenter à la gendarmerie pour prendre un engagement à ne va plus suivre ma fille. Maintenant, c'est quand ma fille a dit qu'elle va se remarier très bientôt, c'est en ce moment que Yamoussa Bangoura le gendarme a commencé à la menacer. Et voilà ce qui est arrivé à Sadjo Baïllo.

Hier, mercredi 30 novembre dans la journée, on nous a restitué le corps après l'autopsie. Ils nous ont donné le feu vert de faire inhumation, mais nous n’avons pas encore les résultats de l’autopsie.

Aujourd'hui, tout ce que je demande, c'est la justice et rien que la justice pour ma fille Sadjo Baïllo Diallo. Parce qu'elle était tout pour moi (pleures). Je suis malade, c'est elle qui s'occupait de de ma santé, de la famille et du bien-être de ses petites sœurs", a dit la maman, larmes aux yeux.

Dossier à suivre…

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 01 décembre 2022 à 17:32

TAGS