Direct-Tunisie : le Sommet de la Francophonie avec notre envoyé Spécial à Djerba

Monde
La Secrétaire Général de l’OIF Louise Mushikiwabo recevant les délégations
La Secrétaire Général de l’OIF Louise Mushikiwabo recevant les délégations

DJERBA-Le VXIIIè sommet de la Francophonie s’ouvre ce samedi 19 novembre 2022, sur l’île de Djerba en Tunisie, après deux ans d’interruption due à la grave crise sanitaire de la Covid 19 qui a frappé le monde. Tout sur ce sommet avec notre envoyé Spécial à Djerba. 

« Connectivité dans la diversité : le Numérique, vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone », c’est le thème retenu pour ce rendez-vous majeur qui rassemble les dirigeants des pays ayant le français en partage. C’est aussi une occasion pour célébrer les 50 ans de l’organisation.

La cérémonie solennelle d’ouverture du sommet est prévue en fin de matinée, en présence de nombreux chefs d’Etat dont Emmanuel Macron, président de la République française, le Premier ministre canadien Vincent Trudeau, l’ivoirien Alassane Ouattara. De nombreux dirigeants de l’Afrique francophone sont annoncés.

Les délégations commencent à rallier le Grand Casino de Djerba d’où se tiendra les travaux du sommet. Macky Sall, Aly Bongo, Mohamed Bazoum, Vincent Trudeau sont arrivés peu après 09h a-t-on constaté sur place. Ils ont été accueillis par la Secrétaire Générale de l’OIF, la rwandaise Louise Mushikiwabo qui a à ses côtés, le président Kaid Saied, hôte du Sommet.

Au programme, des plénière, des présentations de rapports tels que ceux du Président de la conférence ministérielle sur les travaux de la 43ème session de la conférence ministérielle de la francophonie et de la Secrétaire Générale, sur ses activités.

Autres évènements phare de ce rendez-vous de la francophonie, l’élection du (de la) nouveau (elle) Secrétaire Général de l’Organisation et la fixation du lieu et de la date du XIXè Sommet.

Fondée en 1970, l’organisation Internationale de la Francophonie compte aujourd’hui 88 membres. Cette rencontre se tient dans un contexte de crises multiples. En plus de l’avenir de langue française, l’OIF fait face à de nombreux défis. En Afrique francophone, l’alternance démocratique est malmenée par des coups d’Etat militaires et des réformes constitutionnelles controversées. Des problématiques face auxquelles, l’OIF s’est montrée impuissante.

Un huis-clos des chefs d’Etat et de Gouvernement est prévu dans l’après-midi pour discuter du thème « la francophonie de l’avenir ». Des échanges qui s’annoncent houleux.

Nous y reviendrons !

Depuis Djerba, Diallo Boubacar 1

Envoyé Spécial d’Africaguinee.com

Créé le Samedi 19 novembre 2022 à 9:47

TAGS