Guinée : le ministère de la Santé et UNICEF organisent un forum national sur la gestion des épidémies multiples et simultanées

Santé

CONAKRY-Le Gouvernement guinéen à travers le ministère de la Santé, a organisé du 16 au 18 novembre 2022, un forum national sur la gestion des épidémies multiples et simultanées. Le lancement de cette initiative soutenue par l’UNICEF (Fonds des Nations Unies par l’Enfance), a été présidée par Dr Bernard Goumou, premier de Guinée, dans un réceptif hôtelier de la place.

Cette grande rencontre à dimension régionale a connu la présence du coordinateur pays du système des nations-unies en Guinée, Vincent Martin, des responsables de l’Unicef, des membres du gouvernement, de l’ambassadeur de la France Marc FONBAUSTIER et plusieurs autres diplomates ainsi que des invités de marque venus de l’étranger.

Ce forum de 72 heures a été l’occasion de partager les expériences acquises, notamment par la Guinée, pendant les différentes épidémies enregistrées entre 2014 et 2015 mais aussi avec les participants venus de l’étranger, ce, grâce à l’accompagnement de l’UNICEF.

Durant les trois jours, il a été question entre autres ; de présenter l’état des épidémies multiples et simultanées dans le monde, en Afrique et en Guinée notamment dans son volet impact social, économique, communautaire et sur le système de santé ; de présenter les acquis de la coordination de réponse aux épidémies.

Dans son discours de bienvenue, ministre Aicha Nanette Conté, représentante du ministre de la santé et de l’hygiène publique, a déclaré que la gestion des épidémies multiples et simultanées exclues l'improvisation.

« La République de Guinée s'est dotée récemment d'un plan national spécifique de prévention et de lutte contre les épidémies. Ce qui est un document consensuel avec tous les partenaires en vue de répondre aux urgences sanitaires. Dans la mise en œuvre de ce plan et pour mieux préserver la santé de la population, l’Etat guinéen a pris des mesures visant à réduire les possibilités de contamination. Ainsi, le ministère de la santé et les partenaires techniques et financiers, ont constitué des stocks de médicaments et de produit utiles en cas d’épidémies déclarées. Le gouvernement a également mis en place, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire qui est une structure adaptée pour assurer la prévention, la surveillance et la réponse aux épidémies. Cependant, la menace sanitaire nous concerne collectivement et constitue une préoccupation solidaire des pays de la sous-région », a fait savoir la ministre de la promotion féminine, qui s’exprimait au nom du ministre Mamadou Péthé Diallo, absent du pays pour une mission d’Etat.

Saluant les efforts de la Guinée pour la résilience de son système sanitaire contre les différentes épidémies qui ont frappé le pays ces dernières années, le représentant résident du Système des Nations-Unies se dit être convaincu que, « la tenue de ce forum donnera l'opportunité d'entamer une réflexion profonde sur le système de préparation et de réponse aux maladies épidémiologiques », mais aussi de réfléchir sur la façon dont « nous travaillons ensemble avec l'ensemble des parties prenantes ».

C'est-à-dire le système des Nations-Unies, l'ensemble des partenaires techniques et financiers pour soutenir les efforts sans faille du gouvernement guinéen pour lutter contre ces maladies. « C’est aussi une opportunité pour réfléchir sur la pertinence et l’impact de l’approche One Heath (une seule santé) qui est l’approche au niveau mondiale pour pouvoir répondre à ces défis sanitaires comme nous l’avons vu avec la covid-19. Pour moi c’est l’unique solution », a déclaré M. Vincent Martin.

L'UNICEF est fortement engagée dans la lutte contre les épidémies multiples et simultanées, qui affectent la santé des enfants, des communautés, mais aussi fragilisent les systèmes de santé. « Il nous parait urgent de changer de paradigme » a déclaré par visioconférence, la directrice régionale de l'UNICEF pour l'Afrique de l'ouest et du centre. Elle fonde donc espoir que ce forum, « permettra de partager des expériences riches dans les domaines de la multi-sectorialité, du renforcement de la vaccination de routine » mais aussi de créer « un réseau de collaboration sud-sud dans la région et au-delà » a déclaré Dr Marie-Pierre POIRIER.

Au nom de l’UNICEF, il n’a pas manqué de réaffirmer son engagement dans la lutte contre les épidémies multiples et simultanées qui affectent la santé des enfants, des communautés, mais aussi qui fragilisent les systèmes de santé.

« Il est important de renforcer les soins primaires et notamment les programmes de santé communautaire. Il faut bâtir un cadre commun aux différentes épidémies, et faire une analyse globale des besoins en chaine de froid, en stockage, des besoins logistiques et des profils des personnels de santé déployés pour la prévention et la réponse », a-t-elle déclaré, tout en saluant la dimension régional de forum et que surtout L'UNICEF est impatiente de soutenir une approche cohérente, efficace, et fondée sur des évidences, pour améliorer la prévention, la préparation et la réponse aux épidémies de façon stratégique, coordonnée et innovatrice.

Pour le Premier ministre guinéen, ce forum permettra de réfléchir collectivement à l'élaboration d'une feuille de route ambitieuse, à l'identification des défis et à la définition d'une gouvernance appropriée pour une meilleure gestion des épidémies multiples et Simultanées.

« Les conclusions de vos travaux devront donc permettre d'apporter aux pays membres de l'organisation ouest-africaine de santé, des solutions politiquement fiables et techniques réalisables pour répondre aux grandes questions sur la prévention et la réponse aux épidémies », a déclaré Dr Bernard Goumou.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 72 76 28

Créé le Vendredi 18 novembre 2022 à 12:33

TAGS