Santé sexuelle et reproductive : Enabel remet un important lot d'équipements et présente les résultats de son projet "She Decides"

Publireportage

KINDIA- L'Agence belge de développement (Enabel) est un des partenaires clefs qui accompagne la République de Guinée dans sa lutte pour la réduction des inégalités socio-économiques et des pesanteurs socioculturelles. Le samedi 12 novembre 2022, elle a procédé à la remise d'un important lot de matériels et d'équipements sanitaires à l'hôpital régional de Kindia. 

A cette occasion, Enabel a aussi présenté les résultats clés de son projet "She Decides " orienté autour de l'accès à la santé et aux droits sexuels et reproductifs, par une approche intégrée qui travaille avec l’ensemble des partenaires.

C'est dans l'enceinte de l'hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia, en présence des autorités administratives et sanitaires, que l'Agence belge de développement (Enabel) a remis cet important lot de matériels et d'équipements sanitaires. Ces équipements sont destinés aux centres de santé et hôpitaux des régions de Mamou, Kindia et du futur guichet unique de prise en charge des survivantes des violences basées sur le genre qui sera déployé par Enabel en partenariat avec le Ministère de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables. 

L’action vise à améliorer le plateau technique des structures sanitaires de Kindia et Mamou dans le cadre des soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU), incluant la prise en charge des survivantes des violences basées sur le genre (VBG). Dans son discours, la représentante Résidente d’Enabel en Guinée, Krista VERSTRAELEN, a rappelé que Enabel reste convaincue que l'amélioration des conditions d'intervention des agents de santé demeure un gage d'amélioration de la qualité des services rendus.

« Le lot de matériels et d'équipements que nous remettons aujourd'hui est acquis dans le cadre du projet "She Decides", orienté autour de l'accès aux droits à la santé sexuelle et reproductive. D'un montant de 130. 000 euros, le matériel est composé entre autres de tables de consultation gynécologique et d'accouchement, de lits d'observation et de matelas, de boîtes césarienne et gynécologique, de pèse-bébés numériques...Un autre lot de 120 000 euros, en cours d'acquisition sera très prochainement remis à Mamou ».

Il s’agit là, a-t-elle poursuivi, « d'une action qui complète le dispositif de renforcement de capacités des centres de santé dont les prestataires ont bénéficié en amont de formations sur-mesure ». Cette action d’Enabel traduit l’ambition de l’institution dans le domaine de la SSR, c’est-à-dire « améliorer l'offre des soins et faire des formations sanitaires un levier essentiel à la réalisation des droits des femmes en lien avec la santé de la Reproduction ».

Cette importante action d’Enabel réjouit les autorités sanitaires de Kindia pour qui c’est « un sentiment de satisfaction », comme le témoigne Docteur Souleymane Condé, Directeur Général par intérim de l'hôpital régional de Kindia. « Ces matériels viennent à point nommé parce que beaucoup d'enfants et de femmes meurent par manque de matériels de soins. Ils nous permettront de réduire le taux de mortalité infantile et néonatale dans la région de Kindia. Mieux, ça va nous permettre également d'améliorer la qualité des soins au niveau de la maternité et au niveau de la pédiatrie", a-t-il renchéri.

Après cette cérémonie de remise, le projet "She Decides", faisant partie des six interventions mises en œuvre par Enabel dans le cadre du programme bilatéral de coopération entre la Belgique et la Guinée, a animé une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté quelques impacts et résultats clés obtenus dans le cadre de ses activités.

Graziella GHESQUIÈRE, Cheffe du projet a rappelé que « She Decides est un projet qui s’inscrit dans le cadre de la promotion des droits à la santé sexuelle et reproductive des femmes, des adolescents et des enfants. Enabel développe ce type de projets dans cinq pays en Afrique. En Guinée, il est mis en œuvre dans les villes de Kindia, Conakry et Mamou. Le coût est évalué à 5millions d'euros pour cinq ans sous le financement du Royaume de Belgique".

Au titre des résultats du projet, on note entre autres le déploiement de sensibilisations de masse, le développement d’applications numériques, la digitalisation des services des centres de santé à Kindia, Mamou et Telémélé, la mise en œuvre de formations à destination des prestataires de soins, le déploiement du financement basé sur les résultats dans le district sanitaire de Mamou, sans oublier la lutte contre la Covid-19…

C’est pour toucher du doigt notamment les changements apportés dans les centres de santé accompagnés par le projet qu’Enabel a clôturé cette journée d’activités par la visite du centre de santé de Wondy, situé dans la commune urbaine de Kindia. Là, l’occasion a été donnée aux prestataires de soins de témoigner des effets des outils REC-Maternité et SIMSON dont le déploiement par Enabel a permis de réduire considérablement les difficultés liées à la prise en charge des soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU) ainsi que la prise en charge des survivantes des violences basées sur le genre (VBG.

Depuis Kindia, Chérif Keita

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 16 novembre 2022 à 14:27