Mali : l’enfant brûlé par ses parents a été amputé…

Conakry

CONAKRY-Une semaine après son évacuation à Conakry, l'enfant brûlé par ses parents à Dougountounni dans la préfecture de Mali, a été amputé. Alpha Oumar Diallo qui a connu le pire moment de sa vie vivra désormais le restant de ses jours infirme de sa main gauche. C’est la conséquence d’un l’acte inhumain que ses parents lui ont infligé.

Le garçon qui a été évacué à Conakry grâce au ministère de l’action sociale et des personnes vulnérables a été amputé le 28 octobre 2022. Les médecins font le nécessaire pour son traitement au quotidien. La santé de l’adolescent se stabilise petit à petit, selon sa tante paternelle sous le choc.

« Depuis notre arrivée, les médecins s’occupent bien de l’enfant, ils ont amputé sa main gauche et ils sont en train de la traiter, c’est hier qu’ils ont fait le premier traitement. Pour la main droite, ils (les médecins, ndlr) nous ont dit qu’ils feront tout pour la sauver… Elle se cicatrise. Maintenant, il mange, dort et commence à récupérer petit à petit », indique Mariama Diouldé Diallo, au chevet de l’enfant à Conakry.

Hormis des crises épileptiques qu’il a faites dimanche 30 octobre, il ne souffre d’aucune autre maladie. Mariama Diouldé Diallo avoue qu’aucun frais n’a été imputé à la famille pour la prise en charge de l’enfant. D'ailleurs, elle reçoit chaque jour une somme raisonnable pour les besoins du petit.

« Depuis sa naissance, il avait une maladie, c’est ce qui a repris ici avant-hier samedi 29 octobre, il a fait cinq crises épileptiques, mais ça s’est calmé. Depuis que je suis arrivée ici, personne ne m’a réclamé un franc. Ceux qui l’ont pris en charge m’envoient aussi de l’argent pour trouver le manger de l’enfant, une somme de 150 mille chaque jour. Je remercie toute la population guinéenne pour l’assistance et même ceux qui nous appellent de l’extérieur », déclare la tante paternelle de l’adolescent. Mariama Diouldé Diallo est satisfaite de l'état de l’enfant qui est hors de danger.

Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 31 octobre 2022 à 14:33

TAGS