Dr Fodé Oussou Fofana parle : « Je suis disposé à répondre devant la justice… »

Guinée
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG

CONAKRY- C’est la toute première réaction de Dr Fodé Oussou Fofana, désormais visé avec -Mamadou Sylla, Cellou Baldé, Etienne Soropogui, Dembo Sylla, Francis Haba-, par des poursuites judiciaires.

Ces responsables de l’ANAD et de la CORED qui ont soutenu la manifestation appelée ce jeudi par le FNDC, sont accusés de « destruction de biens publics et privés, coups et blessures volontaires, atteintes à la liberté de circulation, participation délictueuse, outrage à agents, provocation directe à un attroupement et complicité », selon le Parquet Général.

Interrogé par Africaguinee.com dans la nuit du jeudi 20 octobre 2022, le vice-président du parti Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a affirmé que c’est avec surprise qu’il a suivi la déclaration du Procureur Général Yamoussa Conté.

Ce proche collaborateur de Cellou Dalein Diallo dit avoir pris acte. Il se dit prêt à répondre mais espère toutefois que le Parquet mettra toute la forme requise pour leur adresser des convocations en bonne et due forme, via leurs avocats.

« C’est avec beaucoup de surprises que j’ai suivi la déclaration du Procureur. J’en prends acte et j’espère qu’on mettra la forme qui consiste à s’adresser à nos avocats en leur déposant des convocations en bonne et due forme. En ce qui me concerne, c’est maître Salifou Béavogui et maitre Alsény Aissata Diallo.

Nous sommes des guinéens responsables, nous avons une dignité à respecter. Mais venir débarquer chez des gens avec des pickups, traumatiser mes enfants, le quartier à une heure indue, comme si on recherchait un malfaiteur ou un terroriste, ce n’est pas une bonne méthode. J’espère qu’on n’en arrivera pas là. Parce que tout se règle à la Justice.

Lire aussi-Troubles à Conakry : Sylla, Fodé Oussou, Dembo…visés par des poursuites judiciaires

Nous répondrons, nous nous présenterons lorsque les avocats seront saisis ou lorsque le chef de quartier le sera. C’est ce que je souhaite. Parce qu’il ne faut pas, à partir de cette situation, profiter pour traumatiser nos familles, nos enfants et créer des problèmes aux malades que nous avons dans les maisons. Je suis disposé à répondre à toute convocation pour savoir ce dont me reproche », a déclaré Dr Fodé Oussou Fofana.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 21 octobre 2022 à 2:59