Toumba-Dadis et la prémonition du féticheur Foromo : "Celui qui trahit prendra une balle..."

Guinée
Toumba Diakité et Dadis Camara, photomontage Africaguinee.com
Toumba Diakité et Dadis Camara, photomontage Africaguinee.com

CONAKRY-C'est une histoire peu connue du grand public. Selon Aboubacar Diakité dit Toumba, peu après la prise du pouvoir par le Conseil National de la Démocratie et du Développement (CNDD) en 2008, un pacte de non trahison avait été fait entre lui, le Capitaine Moussa Dadis Camara et plusieurs autres personnes.

Devant le juge Ibrahima Sory II Tounkara, président du tribunal criminel de Dixinn, l'ancien aide de camp du président Dadis affirme que le féticheur avait prédit que celui qui trahit le pacte, prendra une balle. 

Signature du pacte de non trahison

« Pour renforcer notre rapport, le Capitaine Dadis a fait venir un grand féticheur. C'est un homme que je le reconnais. Il se nomme Foromo. Il l'a fait venir de la Forêt pour qu'on signe un pacte afin que si Dieu nous donne la force (le Pouvoir), qu'on ne se trahisse pas. C'est pour ça que Foromo est venu.

Moi je ne suis pas animiste mais si je m'abstenais (de signer le pacte), même si on réussissait, on allait penser autre chose. Mois c'est le Coran que je connais. Mais le monsieur (Foromo) a été clair. Il a préparé tout. On a juré là-dessus. Dadis, Marcel, les autres et moi. Même le commandant de son salon était là-bas. On a juré et le monsieur a ajouté, -je n'oublie pas, il ne faut pas qu'il (Dadis) l'oublie-.

Lire aussi-Les révélations fracassantes de Toumba Diakité : "Comment le Général Konaté a cédé le Pouvoir à Dadis…"

Il (le féticheur) a ajouté : celui qui trahit entre vous prendra une balle. Le monsieur a été clair. Il dit c'est vous qui savez si vous allez manger. Le président a été le premier à manger, il dit Toumba j'ai mangé. On a tous mangé. Il y'a ce pacte entre nous», a-t-il confié à la barre. 

Comment Claude Pivi a été empêché d'accéder au pouvoir ?

« Coplan Pivi est un frère que j'ai toujours respecté, non pas aujourd'hui. On s'est connus avant Dadis dans les arts martiaux. J'ai été champion de Guinée devant eux mais c'est un frère. Il m'a aussi entraîné.

Tout le monde savait qu'au temps de Conté, lors des différentes mutineries, Pivi était en position de force. On s'est dit, il ne faut pas que nous les cadres instruits, on s'assoit et que l'autre (Conté) décède pour que le hasard conduise un analphabète au Pouvoir. Voici comment on m'a convaincu. Donc il fallait affaiblir Pivi. Il est ici je le dis », a révélé Aboubacar Diakité.

D'où est né son amour pour les billets de banque ? 

« C'est Dadis qui m'a habitué à l'argent. Je ne connaissais pas l'argent. Moi ce que je connais, c'est l'entraînement et les études, le Coran, l'école et les entraînements», a-t-il.

A suivre...

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 20 octobre 2022 à 8:32