Qui sont les recrues de Kaléah? "Ce sont les hommes de Dadis, Makambo…", révèle Toumba

Procès 28 septembre 2009
Le commandant Toumba Diakité à la barre
Le commandant Toumba Diakité à la barre

CONAKRY-Les recrues de Kaléah (Forécariah) sont citées dans la commission des atrocités survenues au stade du 28 septembre 2009. Dans plusieurs procès-verbaux établis, les noms de ces hommes dont le recrutement n'aurait pas respecté les règles y viennent sans cesse.

Qui sont ceux qui ont recruté ces jeunes ?  Comment ont-ils été armés ? Présent ce mercredi, 19 octobre 2022 à la barre du tribunal criminel de Dixinn, Aboubacar Diakité dit Toumba a levé un coin du voile sur ce recrutement dont il nie avoir été associé. 

« Le recrutement n'a pas suivi les critères normaux. Au temps de Conté, lorsqu'il y avait recrutement, les quotas étaient répartis aux quatre régions militaires. Cette fois-ci, il était question de recruter et de muter. Je ne connais pas le nombre exact mais le ministre de la défense a dit c'est 9000 hommes. Ils étaient uniquement constitués que des proches de Dadis.

Après le recrutement, il y'a eu une répartition sélective. Ceux qui étaient en charge du recrutement de Kaléah sont Makambo, Bienvenu Lamah, Théodore, Gono Sangaré et le président Dadis...Un jour je rentre à la présidence, je vois de nouveaux visages. Ils étaient armés de machettes et de flèches. J'ai cherché à savoir et on m'a dit que ce sont les hommes des noms que je viens de citer », a-t-il indiqué.

Comment ces recrues ont été armées ?

Sur cette question, Aboubacar Diakité a démenti les déclarations faites par Marcel Guilavogui qui a récemment soutenu avoir reçu ses deux armes à l'issue d'un partage fait par l'ancien aide de camp du Capitaine Moussa Dadis Camara.

« Le président Dadis a envoyé ses proches au magasin d'armement pour s'en approprier. Le Général Sékouba Konaté a envoyé son aide de camp Joe pour me voir afin qu'on aille voir ce qui se passait. Je lui ai dit que je suis fatigué mais d'aller avec la garnison constater les faits. Ils sont partis trouver le groupe-là avec le camion rempli. Entretemps, ils sont revenus avec le camion rempli d'armes. J'ai l'ai vu au niveau de ma fenêtre », a déclaré Toumba.

A suivre...

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 19 octobre 2022 à 21:51