Fodé Oussou répond aux critiques de Gaoual contre Cellou : "Lorsqu’on a été reçus par Ban Ki-moon en 2011…"

Guinée
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG

CONAKRY-Les critiques répétées du porte-parole du Gouvernement contre Cellou Dalein Diallo, récipiendaire de « l’Africa freedom 2022 » ne laissent pas de marbre les responsables de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Dr Fodé Oussou Fofana, dénonce les propos de Ousmane Gaoual Diallo qui selon lui, fait montre d’une haine contre l’ancien Premier ministre.

« Il faut avoir du respect pour ceux qui ont donné ce prix au Président Cellou. Ils ne lui ont pas donné le prix parce qu’il s’appelle Cellou ou parce qu’on l’aime. C’est parce qu’il le mérite. Ça a été prouvé par tous les moyens que Cellou est un homme de paix qui se bat pour la démocratie. Ce n’est pas le premier prix qu’il a obtenu.

En 2011, nous avons été reçus par Ban Ki-moon (ancien secrétaire général de l’ONU) avec l’actuel   porte-parole du Gouvernent. Et, il sait pourquoi on a été reçus. S’il est honnête, il doit se rappeler des éloges que le chef de l’ONU avait fait, à l’époque, au Président Cellou en tant que hommes de paix. On souvient encore que le président Cellou avant reçu le prix de Cauris d’or de la paix au Sénégal », déclare Fodé Oussou Fofana.

Ousmane Gaoual Diallo ne cesse décocher des flèches contre l’UFDG. L’actuel ministre des télécoms remet même en cause le caractère de « démocrate conciliant » qu’onprête à Cellou Dalein Diallo. Pour le vice-président de l’UFDG, ces prises de position témoignent de la haine. Pour Dr Fofana, le porte-parole du Gouvernement a du mal à se remettre de son exclusion au sein du parti.

« Si le porte-parole du gouvernement considère que le président Cellou n’est pas un démocrate, c’est purement par haine. Il est dans la même posture qu’Alhassane Condé, l’ancien ministre de l’administration. Mais quoiqu’il dise, on ne peut pas dénier au président Cellou son aura, son influence, l’admiration et le respect qu’on lui voue à travers le monde.

Mais au-delà de tout, on comprend que c’est l’arbre qui cache la forêt, il (Ousmane Gaoual, ndlr) ne se retrouve pas, le portefeuille qu’on lui a attribué est trop grand pour lui, c’est pourquoi, il se transforme en simple communicant dans les médias contre l’UFDG qui lui a tout donné. C’est pourquoi, j’attire l’attention du Premier Ministre. Quand il (Ousmane Gaoual) parle des partis politiques est-ce que le dossier de Cellou Dalein est discuté en Conseils des Ministres ?  Si ce n’est pas le cas, il faut qu’on le ramène à l’ordre » a-t-il déclaré.

A suivre…

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 13 octobre 2022 à 0:07

TAGS