Saikou Yaya reconduit en prison : Mise au point de Charles Wright sur son malaise…

Guinée
Charles Alphonse Wright, procureur général de la Cour d'Appel
Charles Alphonse Wright, procureur général de la Cour d'Appel

CONAKRY-Le Parquet Général près la Cour d'Appel de Conakry a apporté des précisions sur la situation sanitaire du Saikou Yaya BARRY, secrétaire général de l'UFR, évacué d’urgence ce vendredi 7 octobre 2022, suite à un malaise.

Selon le procureur général, ce responsable politique a subi un malaise suite à des exercices de sport à la maison centrale. Une situation qui a amené le service sanitaire de l'établissement pénitentiaire à l'évacuer au CHU Ignace-Deen pour des examens et des soins appropriés.

L'état sanitaire du détenu s'étant considérablement amélioré, explique Yamoussa Conté, il a été réintégré ce vendredi dans la soirée à la maison centrale de Conakry sur avis favorable du médecin traitant.

Le ministre de la justice, garde des sceaux est quant à lui allé plus loin dans les détails sur les circonstances du malaise qu’a subi M. Barry.

« Alors qu'il faisait son activité sportive habituelle, le susnommé (Saikou Yaya Barry, ndlr) a présenté spontanément des symptômes de céphalées, des vomissements, des vertiges en notion et d'une notion d'hémoptysie. Aussitôt informé, mon département a instruit qu'il soit référé aux urgences médicales de l'Hôpital National Ignace-Deen pour des soins appropriés dont les frais sont pris en charge par le département de la Justice et des droits de l'homme », a précisé Charles Wright.

Le garde des sceaux explique SAIKOU YAYA BARRY a bénéficié d'une prise en charge médicale d'urgence à travers des examens de radiographie pulmonaire, des bilans d'urgence dont les résultats ont conclu l'absence de signes radiologiques en faveur pneumopathie spécifique et la radiographie thoracique de face normale en dehors d'un déroulement de l'aorte thoracique.

Pour plus d'examen approfondi, selon le ministre, M. Barry a été également orienté au service de neurologie dont l'avis a conclu les céphalées primeurs après un électrocardiogramme effectué qui s'est avéré normal.

Charles Wright rassure que « contrairement à des informations alarmistes distillées par voie de presse et sur les réseaux sociaux », l'état de santé de M. SAIKOU YAYA BARRY est stable. Selon l'avis des médecins, il pourrait continuer les soins à l'Unité de Consultation et de Soins de la Maison Centrale Conakry.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 07 octobre 2022 à 21:25