Kissidougou : Un imam se donne la mort par pendaison et laisse un "curieux testament"

Kissidougou

KISSIDOUGOU-M. Ousmane Barry, communément appelé « Thierno Bodje » a été retrouvé pendu dans le quartier Sogbé 3, secteur Sokourala. La victime, éleveur, est un imam qui officie la prière dans la préfecture de Kissidougou.

Joint au téléphone par notre correspondant dans la région de Faranah, Mamadou Djouhe  Diallo, chef de quartier de Sogbé 3, secteur Sokoura, explique les circonstances de cette découverte macabre.

« C'est un jeune travaillant au CADASTRE, venu mettre des bornes à son domaine qui m'a appelé pour m’informer qu'il a découvert le corps d'un homme pendu sous un manguier. J'ai immédiatement informé mon adjoint ainsi que le maire qui, à son tour a informé le procureur, le commandant de la gendarmerie et le commissaire de police. Lorsqu'ils sont venus, ils ont descendu le corps. Et à notre grande surprise, on a constaté que c'est l'imam. Quelqu'un qui est très connu dans le quartier où il a même construit. Il vivait avec sa famille », explique ce témoin.

Dans la poche de l’habit que portait l’imam qui s’est suicidé, les services de sécurité ont pu trouver un testament où l'intéressé mentionne les raisons qui l’ont poussé à mettre fin à ses jours. ’J'informe que je n'ai aucun problème avec les membres de ma famille.  J'ai simplement des soucis pour lesquels je n'arrive pas à trouver des solutions. C’est pourquoi je me suis suicidé. C'est Dieu qui a voulu ainsi. Je demande pardon à tous les membres de ma famille ». Telle est la quintessence de son testament, selon notre informateur. 

Joint au téléphone, le maire de Kissidougou YOMBA SANOH a confirmé l'information et rassure que les enquêtes sont en cours pour élucider les causes de cette pendaison. Il faut rappeler que l’imam Ousmane Diallo est âgé d'une soixantaine d'années, marié à 3 femmes et père de plusieurs enfants.

 

Alpha Amadou Barry

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 26 septembre 2022 à 0:05