Siguirini: Des élus communaux jettent l'éponge et chargent le maire…

Haute Guinée
Commune de rurale de Siguirini
Commune de rurale de Siguirini

SIGUIRI- Dans la sous-préfecture de Siguirini, (13) treize conseillers communaux sur 29 ont décidé de démissionner. Ces élus reprochent à l'actuel maire de mauvaise gestion. Les démissionnaires sont tous issus de l’ancien parti au Pouvoir, le RPG arc-en-ciel. Joint par Africaguinee.com, un des élus démissionnaires explique les raisons.

"Nous avons décidé de démissionner à cause de la mauvaise gestion financière et administrative, la non-tenue de sessions ordinaires. Nous n'avons pas réclamé depuis 2019 jusqu'à nos jours. Le maire n'a pas de plan annuel d'investissement et le plan de développement local a expiré depuis 2020. Nous avons revendiqué en vain. Et, le maire refuse de tenir les sessions, il est en train de faire des achats d’équipements sans factures pro formats. Il agit seul. 

Nous avons écrit au ministère qui a envoyé des inspecteurs. A la suite de ça ils ont trouvé des anomalies ça c'est depuis le 26 décembre 2021. Ces inspecteurs ont confirmé la non-tenue des sessions ordinaires. Ils ont dit qu'ils vont envoyer le rapport au ministère de l'administration du territoire et de la décentralisation. On a fait une pétition adressée au colonel Ibrahima Sory Bangoura, préfet de Siguiri depuis le 1er août 2022. Nous avons dénoncé tous les mauvais comportements du maire dans la gestion administrative et financière de la commune rurale de Siguirini. Et comme il n'y a pas de suite nous avons décidé de démissionner", a expliqué Sayon Niagasso.

 

Interrogé, le maire de la commune rurale de Siguirini a confirmé la démission des 13 conseillers depuis le vendredi passé. Il réfute toutes les charges portées sur lui.

 

"Après avoir réceptionné leur lettre de démission, nous avons informé nos chefs hiérarchiques. Mais tous les points qu'ils ont cité dans leur lettre démission ne sont pas fondés. En 2021 il y a eu une mission d'inspection. Avant leur démission ils ont beaucoup écrit contre la gestion des biens de la collectivité. Il y a eu deux missions d'inspection dont la première est mandatée par le ministre du de l’administration du territoire et de la décentralisation. Ils n’ont pas trouvé de défaillance. 

On a tenu plusieurs sessions ordinaires de 2019 à nos jours. Les procès-verbaux existent. Ils ont été d'ailleurs examinés lors des missions de contrôle d'inspection, tous les documents sont là. C’est seulement le registre de transmission de courriers des sessions qui a fait l'objet de recommandations par la mission du ministère de l'administration du territoire. 

Ils ont parlé de gestion opaque. Je tiens à informer que notre commune est l'une des meilleures de la préfecture en matière de gestion. Lors du dernier forum des communes qui abritent les sociétés minières, notre commune a été sacrée deuxième meilleure en matière de bonne gouvernance. 

Pour les passations du marché, je tiens à préciser que tous les marchés passés par la commune ont leur justificatif de passation des marchés. Les preuves sont à la commune. Tous les conseillers démissionnaires là sont du RPG arc-en-ciel. Ils nous ont combattus au temps du professeur Alpha Condé. Puisqu'il y a eu le coup d'état, et ils sont habitués à la délégation spéciale de 2009 à 2018, c'est pourquoi ils veulent que notre commune soit renversée", a expliqué M. Sékou Keïta, joint ce dimanche 25 septembre 2022 par un de nos journalistes. 

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28

Créé le Dimanche 25 septembre 2022 à 13:05

TAGS