Conakry : Le calvaire des usagers du tronçon Koloma marché-Kaporo rails…

Reportage

CONAKRY-Les usagers de la route Koloma marché, passant par Soloprimo jusqu'à Kaporo-rails, dans la commune de Ratoma, traversent un calvaire. Depuis environ cinq mois, ce tronçon est impraticable. A la veille de la saison des pluies, les autorités ont utilisé des engins de terrassement pour raser le bitume, laissant un vaste étendu d’asphalte rouge.

La situation est saisissante, les usagers n’en peuvent plus. Maître Alimou Diallo, chauffeur de taxi, pratique le tronçon Koloma marché rails-rails au quotidien. Il décrit son calvaire :

"Depuis plus 5 mois, la route là est impraticable. Avant, il y avait quelques parties dégradées, mais la route était praticable. Après, ils sont venus avec des machines pour enlever tout le goudron. La pluie a gâté le reste. Actuellement, ce ne sont pas tous les véhicules qui peuvent pratiquer cette route tellement qu'elle est dans un état de dégradation très avancé. Il y a beaucoup de personnes qui la contournent alors que depuis presque 30 ans, cette ligne existe.  Mais c'est la première fois que ses usagers souffrent comme ça", dénonce ce chauffeur de taxi.

Mamadou Sylla, un autre chauffeur roulant sur cet axe, abonde dans le même sens. "Vraiment, nous souffrons beaucoup sur cette route. Tous nos véhicules sont gâtés à cause de la dégradation très avancée de ce tronçon. Nous travaillons un jour sur deux, le troisième jour, nous sommes au garage. Tout ce que nous gagnons ici c'est pour les mécaniciens et les vendeurs de pièces, alors que nous avons des familles à nourrir, des logements à payer et bientôt l'ouverture de classes. Sin on n’accélère les travaux, on risque de quitter ici", martèle cet autre chauffeur.

Mamadou Gainda Sow, conducteur de taxi moto sur ce tronçon explique les difficultés qu'il rencontre au quotidien sur cette route. "Les conducteurs de taxi moto sur cette route souffrent plus que tout le monde. La clientèle a drastiquement baissé, beaucoup préfèrent marcher ».

La réfection de cette route s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme présidentiel initié par le président de la transition, a-t-on appris. Les travaux sont pilotés par le ministère des infrastructures et des transports. Les usagers demandent aux autorités d’accélérer les travaux, qui selon nos informations, devraient reprendre après la saison pluvieuse.

Lancinet Konaté, syndicaliste, lance un appel aux autorités : "Nous sommes dans la désillusion. On pensait que la durée des travaux ne prendrait un temps aussi long. L'appel que j'ai à lancer aux autorités surtout ceux des travaux publics, c'est de venir nous aider à bien réparer cette route est la goudronner. Parce que nous souffrons beaucoup », a-t-il martelé.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 14 septembre 2022 à 10:22