Cellou Dalein Diallo à Lausanne : "On a perdu quelques batailles…on doit gagner la guerre"

Suisse
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

LAUSANNE-Cellou Dalein Diallo ne compte pas baisser les bras. Bien au contraire, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) qui poursuit sa tournée européenne entamée fin août, a réitéré samedi 10 septembre 2022 ses ambitions présidentielles.

Lors d’un meeting animé dans la ville de Lausanne Suisse, il a indiqué sans ambages que c’est légitime pour un parti politique d’exiger le retour à l’ordre constitutionnel dans un délai raisonnable. « Nous sommes pressés d’aller aux élections, c’est légitime », a admis M. Diallo, qui précise n’avoir aucun agenda caché.

« Nous ne sommes pas des opportunistes, nous sommes des démocrates avec des convictions. Nous n’avons aucun agenda caché, la vocation d’un parti politique c’est la conquête du Pouvoir par les urnes », a-t-il dit.

Cellou Dalein Diallo soutient que quelqu’en soit les bonnes intentions d’une junte qui a pris le Pouvoir, elle n’a pas de légitimité de mener les réformes nécessaires pouvant développer un pays. « Il faut se hâter de sortir du régime d’exception pour mettre en place des institutions choisies par le peuple », préconise le président de l’UFDG, appelant ses partisans à continuer la lutte.

« Il faut qu’on continue la lutte parce qu’on ne peut trahir ceux qui ont fait le sacrifice ultime. On doit gagner. Nous avons perdu quelques batailles, mais on doit gagner la guerre (...) L’Etat que nous dirigerons garantira à chaque fils du pays quelque soit son appartenance la sécurité, l’exercice plein et entier de tous ses droits », a-t-il promis.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 11 septembre 2022 à 6:01