Le Cnrd cédera-t-il face aux exigences de l'Anad ? Amara Camara tranche…

Guinée
Colonel Amara Camara, ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République
Colonel Amara Camara, ministre Secrétaire Général à la Présidence de la République

CONAKRY-La junte est-elle prête à fléchir face aux exigences du quatuor « ANAD-RPG arc en ciel-FNDC politique-Cored » pour la relance du dialogue ? Alors que le président de la transition a donné des instructions au premier ministre pour la relance du dialogue à la mi-septembre, le porte-parole de la présidence a fait une mise au point.  

« Il y a des frères qui n’ont pas accepté de venir autour de la table de dialogue, c’est leur choix. Mais c’est comme ça, un État se construit aussi de ses contradictions. Lorsqu’ils estimeront nécessaire de venir, la porte est ouverte, la table de dialogue est là, on continuera à échanger dans l’intérêt du peuple de Guinée », a martelé le Porte-parole de la Présidence.

Pour prendre part au dialogue, l’alliance nationale pour l’alternance et la démocratie exige un cadre structuré mettant autour de la table le -CNRD et le Gouvernement d’un côté, de l’autre, les partis politiques qui ne sont pas d’accord avec le chronogramme, la société civile, sous la supervision d’un médiateur avec les partenaires techniques et financiers-.

Lire aussi-Relance du dialogue : Voici ce que l’ANAD demande à Goumou et au colonel Doumbouya

Le colonel Amara Camara fait remarquer que le cadre de dialogue est à l’initiative des autorités de la transition et non un diktat de la Cedeao. « Avant que la Cedeao ne décide d’envoyer des missions en Guinée, le cadre de dialogue existait déjà. Le Président de la République a pris un décret dans ce sens, le cadre de concertation avait été également mis en place en Guinée », a-t-il soutenu, affirmant que la Cedeao n’a pas de solutions que les guinéens ne pourront pas trouver eux-mêmes pour régler leurs problèmes.

Lire aussi-Amara Camara prévient : "Soyons très vigilants…"

« Le Président invite tous les jours aux frères de venir s’assoir entre guinéens pour discuter des problèmes guinéens. On s’est toujours inscrit dans cette dynamique. Les solutions à nos problèmes viendront de nous », a-t-il tranché.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 09 septembre 2022 à 22:16

TAGS