Le récit "glaçant" du frère de Gadiri : "Il y a eu une bagarre à la morgue pour récupérer le corps…"

Conakry
Abdoulaye Diallo, le grand frère d’Abdoul Gadiry Diallo
Abdoulaye Diallo, le grand frère d’Abdoul Gadiry Diallo

CONAKRY-La récupération du corps d’Abdoul Gadiry Diallo, fauché par une balle, mercredi 7 septembre 2022, n’a pas été facile à la morgue de l’hôpital Donka, a appris Africaguinee.com de source familiale.

Selon Abdoulaye Diallo, le grand frère de la victime, interrogé ce jeudi 8 septembre 2022, les médecins avaient refusé de rendre le corps de l’adolescent à sa famille, sous prétexte qu’il fallait faire l’autopsie.

Une exigence que la famille a carrément refusée. Il y aurait grabuge à la morgue avant que les médecins ne cèdent pour rendre la dépouille. Il y aurait même eu un blessé lors des altercations.

"Quand le jeune Abdoul Gadiry Diallo est décédé à l'hôpital Donka, nous avons décidé à l’unanimité de récupérer le corps pour son inhumation. Mais les médecins se sont opposés, sous prétexte, selon eux, qu'il faut faire une autopsie pour savoir la cause de sa mort. Nous n’avons pas accepté. On a carrément refusé parce qu’on a confiance en personne (…).

Pour récupérer le corps, il a fallu qu'on se bagarre là-bas avec eux. Au cours cette altercation, un autre jeune s’est blessé sur sa main. Ce sont les vitres qui l’ont blessé. Alors quand les médecins ont vu que ça risquait de dégénérer, ils ont cédé. Ils nous ont restitué le corps", explique Abdoulaye Diallo.   

Abdoul Gadiry Diallo, 16 ans, carreleur de profession, a été inhumé ce jeudi 8 septembre 2022 aux environs de 10 heures, au cimetière de la Carrière, dans la commune de Ratoma.

 

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 08 septembre 2022 à 16:42

TAGS