La mère de Gadiri témoigne: "Avant de rendre l'âme, mon fils m'avait dit…"

Conakry
Madame Mariama Kesso Diallo, la mère d’Abdoul Gadiri
Madame Mariama Kesso Diallo, la mère d’Abdoul Gadiri

CONAKRY-Fils unique de sa maman, Abdoul Gadiry Diallo, âgé de 16 ans, a été fauché par une balle, ce mercredi 7 septembre aux environs de 15 heures au quartier carrière dans la commune de Rotoma.

Admis d’urgence à l'hôpital de Donka, l’adolescent a rendu l'âme aux environs de 21 heures. Moments de grandes émotions et de tristesses ce jeudi 8 septembre 2022 dans la famille éplorée, qui accuse des éléments du Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA) d’avoir abattu ce jeune mineur.  

Interrogé par notre reporter, Diallo Thierno Sadou, le grand frère du défunt a expliqué les circonstances dans lesquelles il a appris cette triste nouvelle.

"C'est aux environs de 18 heures que ma maman m'a appelé pour me dire que mon petit frère a été touché par une balle. Après, j'ai demandé à ma mère où il a été envoyé. Elle m’a dit qu’il a été admis à Donka. Directement, je suis allé là-bas.

Arrivé à l'hôpital Donka, on m'a dit qu'il a été conduit aux urgences. Mais, je n'ai pas pu le rencontrer. Quelques minutes après, les médecins sont venus nous dire qu'il a perdu beaucoup sang et que pour le sauver, il faut du sang.

Automatiquement, il y a eu 15 volontaires qui se sont manifestés pour nous aider à avoir du sang pour sauver le petit. Nous avons eu la première poche de sang qu’on a envoyé, ensuite une deuxième poche de sang a envoyé.

Hélas, vers les 21 heures, le petit a rendu l'âme. Nous avons repris le corps pour le ramener à la maison », explique le grand-frère de cette nouvelle victime.

A la question de savoir s'ils vont porter plainte, M. Diallo a répondu par négative. Sous le choc, Madame Mariama Kesso Diallo, la mère d’Abdoul Gadiri est inconsolable. Interrogée, elle indique avoir perdu son fils unique qui l'aimait beaucoup. Envahie par l’émotion, larmes aux yeux, elle n’a pu faire un long témoignage sur son fils. 

"J'ai perdu mon fils unique que j'aime beaucoup. Abdoul Gadiry m'aimait beaucoup.  Je prie Dieu de l'accueillir dans de son paradis éternel (...). J'étais allée le voir à l'hôpital. Je lui ai dit mon fils c'est ce que tu va me faire...il m'a répondu c'est la volonté de Dieu, Maman ne me pleure pas", a-t-elle lancé, brièvement.

 

A rappeler que le jeune Abdoul Gadiry Diallo a été inhumé ce jeudi 8 septembre 2022 aux environs de 10 heures, au cimetière de la Carrière, situé dans le même quartier.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 08 septembre 2022 à 13:12

TAGS