Achat d'intrants agricoles : le CNT autorise la ratification d'un accord de prêt de 55 millions de dollars US…

Guinée

CONAKRY-Le Conseil National de la Transition (CNT) a examiné et adopté, ce vendredi 26 août 2022, la Loi portant « ratification de l'accord ligne de financement d'opérations d'importation de biens en provenance des pays arabes entre la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA) et la République de Guinée ». L’accord de prêt a été signé le 1er juillet 2022, pour un montant de cinquante-cinq millions de dollars (55 000 000 USD).

Ce prêt qui revêt une importance capitale pour le monde paysan guinéen confronté en ce moment à un manque d'intrants causés par la guerre en Ukraine (un des pays producteurs d'engrais) a été défendu par le ministre de l'agriculture et de l'élevage et son homologue de l'économie, des finances et du plan.

Après les travaux en commission le 20 août 2022 et en inter-commission le 23 août, le rapporteur de la commission Plan, des Affaires Financières et du Contrôle Budgétaire, a présenté le rapport final recensant toutes les observations, suggestions et recommandations effectuées. Selon l'honorable conseiller Mohamed Kaba, l'accord de financement soumis à leur appréciation comporte des conditionnalités de la mise à disposition de ce prêt qui se résument ainsi qu'il suit :

  • Une durée de disponibilité de crédit de 12 mois, un taux d'intérêt de 4,5% par an sur le montant décaissé non encore remboursé,
  • Une commission d'engagement de 0,25% par an sur le montant du crédit non décaissé à compter du 91ème jour de la signature,
  • Une commission d'administration de 0,50% du montant du crédit à la signature,
  • Un frais d'évaluation de 0,25% du montant du crédit à la signature,
  • Un frais d'émission de la lettre de crédit de 0,50 % du montant de la lettre de crédit à l'émission et une période de remboursement de 3 ans dont une année de moratoire à compter du premier décaissement. 

Vu l'importance de ce prêt qui pourra permettre à la Guinée d'assurer son approvisionnement en engrais et autres intrants agricoles en cette période de rareté due à la guerre en Ukraine et au vu des réponses satisfaisantes données par les cadres des départements concernés, la commission du plan, des affaires financières et du contrôle budgétaire a invité l'ensemble des conseillers nationaux à autoriser la ratification de cette ligne de crédit accordée par la BADEA à la République de Guinée. 

Dans la même lancée, Mamoudou Nagnalen Barry, ministre de l'agriculture et de l'élevage après s'être prêté aux différentes questions qui lui ont été adressées par les conseillers nationaux, a réitéré le même appel en demandant l'adoption de ce prêt accordé par la BADEA. 

« Avec ce prêt, on aura un peu plus d'engrais sur le marché. Donc, la rareté va relativement disparaître et les bénéfices tirés des spéculations vont baisser. On ne peut pas faire encore des commandes avant la ratification. Mais nous avons commencé les discussions. Je vais encore une fois vous demander très humblement d'accepter pour les millions de paysans qui comptent sur nous de ratifier ce prêt en faveur des agriculteurs et des éleveurs », a-t-il lancé.

Après l’examen, les conseillers nationaux ont autorisé à la majorité la ratification de l'accord ligne de financement d'opérations d'importation de biens en provenance des pays arabes. Ce prêt est destiné à l'achat des engrais et autres intrants agricoles.

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Samedi 27 août 2022 à 1:35