Guinée : l’UFDG réagit face à une "nouvelle menace" de Doumbouya…

Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG, Dr. Fodé Oussou Fofana, Ibrahima Chérif Bah, image d'archive
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG, Dr. Fodé Oussou Fofana, Ibrahima Chérif Bah, image d'archive

CONAKRY-Le parti Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) vient de réagir face à une nouvelle menace du colonel Mamadi Doumbouya.

Jeudi dernier, le président de la transition a menacé de dissoudre tous les conseils communaux « coupables » de mauvaise gestion des fonds publics et de les remplacer par des délégations spéciales. En moins d’un an d’exercice du Pouvoir, l’actuel dirigeant guinéen, a déjà dissous trois conseils communaux.

Interrogé par Africaguinee.com, Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, a indiqué que cette « menace » démontre que les autorités de la transition ne sont pas prêtes pour un retour à l’ordre constitutionnel.

« Tout cela montre que nous ne sommes pas prêts pour le retour à l’ordre constitutionnel normal. Sinon on ne peut pas vouloir mettre en place des délégations spéciales à un moment où des élections majeures (locales, législatives, présidentielle) nous attendent. Pourquoi perdre du temps à mettre en place des délégations spéciales ?

Lire aussi-Guinée : La mise en garde de Doumbouya vis-à-vis des collectivités…

Il y a une nouvelle constitution qu’il faut adopter, il faut mettre en place l’organe de gestion des élections. Ce n’est pas la peine de perdre du temps inutilement. Mais tout ceci montre qu’on n’est pas dans la logique de sortir de cette transition. Pour nous, cela n’a pas de sens », a indiqué Dr Fodé Oussou Fofana.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Lundi 22 août 2022 à 14:13