Elhadj Alpha Oumar Sacko : "Pourquoi le prix du pain a été revu à la hausse..."

Guinée
Elhadj Alpha Oumar Sacko, président de l'Union des Boulangers de Guinée
Elhadj Alpha Oumar Sacko, président de l'Union des Boulangers de Guinée

CONAKRY-Le prix du pain, aliment de base très consommé en Guinée, a connu une hausse. De 4000 francs guinéens, la miche de pain s’arrache aujourd'hui vendue à 5000 francs guinéens. Ce prix pourrait s'envoler jusqu'à 6000 francs guinéens, apprend-on. Pourquoi cette hausse ?

Interrogé par Africaguinee.com, Elhaj Alpha Oumar Sacko, président de l'Union des Boulangers et Pâtissiers de Guinée (UBPG) a donné la raison. Selon lui, la hausse du prix du pain fait suite à la flambée du prix des ingrédients qui entrent dans la fabrication du pain. 

« Ce n'est pas seulement avec la farine qu'on fabrique le pain. Il y a le bois, la location des fours, le transport de la farine et la main d'œuvre. Tout ça doit être calculé. De la signature au mois de décembre 2021 de l'accord sur la stabilité du prix de la farine jusqu'à maintenant, il y a une augmentation du prix de ces ingrédients. La farine n'a pas dépassé 160 000 francs guinéens mais les autres ingrédients ont connu une hausse vertigineuse », a déclaré Elhaj Alpha Oumar Sacko.

Le président de l'Union des Boulangers et Pâtissiers de Guinée (UBPG) a déploré l'inaction de l'actuel gouvernement qui jusque-là, n'a pas pu trouver solution sur la confiscation par l'ancien régime, d'une centaine de boulangeries.

« L'ancien régime avait confisqué 100 et quelques boulangeries modernes. Et, le nouveau régime qui est arrivé, n'a pas réglé ce problème », a-t-il déploré.

Elhadj Alpha Oumar Sacko accuse le directeur national du commerce intérieur et de la concurrence d'avoir entretenu des boulangers sans se référer à l'Union des Boulangers et Pâtissiers de Guinée (UBPG). Il révèle que le protocole d'accord qui avait été signé pour maintenir le prix du pain à 4000 francs guinéens, n'a pas pris en compte le prix de la farine. Ledit protocole d'accord n'est plus valable, soutient-il.

« Le directeur national du commerce intérieur et de concurrence qui n'est pas président de l'Union des Boulangers et Pâtissiers de Guinée s'est permis d'inviter les boulangers à la base pour une discussion sans référer à nous ».

A suivre....

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Dimanche 21 août 2022 à 15:01

TAGS