Charles Wright : "Ceux qui accusent la transition de couvrir des pratiques illicites de cocaïne…"

Guinée
Charles Alphonse Wright, Ministre de la Justice et des droits de l'Homme
Charles Alphonse Wright, Ministre de la Justice et des droits de l'Homme

CONAKRY-Une importante quantité de cocaïne saisie par les services de la marine guinéenne, a été incinérée, ce mardi 9 août 2022, à Conakry par les autorités. L’opération a été supervisée par le ministre de la justice, garde des sceaux et des droits de l'homme, en compagnie des Avocats Généraux près la Cour d’Appel de Conakry, a-t-on constaté.

Selon Alphonse Charles Wright ce jour de 09 aout 2022 marque de manière définitive et irréversible la volonté des autorités de la transition à traduire en termes concrets leur engagement à lutter de manière transparente contre le fléau de trafic international de la drogue.

Le garde des Sceaux indique que sur les instructions du président de la transition, le Ministère de la Justice et des Droits de l'homme a pris hier un arrêté interministériel pour mettre en place un comité de lutte contre la drogue en République de Guinée. 

Il ajoute par ailleurs que la Guinée a été considérée à un moment donné comme la plaque tournante de la Cocaïne. Mais l'acte qui vient d'être posé montre que la Guinée ferme définitivement sa porte à de telles pratiques, selon Charles Wright.

"Ceux qui pensent et qui accusent de manière injuste en disant que (les autorités de) la transition couvrent des pratiques illicites de cocaïne, cette incinération est une réponse (à leurs allégations). Au-delà de la parole du président de la transition, tous les membres du CNRD, les membres du gouvernement, la politique pénale de la Guinée est désormais orientée vers la sanction la plus rigoureuse par rapport à ces genres de trafic.

C'est une question de santé publique. Si vous regardez la valeur marchande de tout ça, on évalue c’est énorme. Dans un passé récent, en Guinée on procédait à la substitution, ce n'est plus possible. Cette transition vient pour rectifier ce qui n'était pas possible avant. Il faut féliciter le gouvernement et le président de la transition", a assuré Charles Wright. 

Selon Mamoudou Magassouba, Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Kaloum, la quantité de drogue incinérée cet après-midi porte sur 199 kilogrammes de cocaïne saisis sur cinq Turcs depuis 28 février, 2 tonnes 605,1 kilogrammes de cocaïne impliquant six personnes dont un Guinéen et cinq Léonais et 4101 Kg de chanvre indien saisi dans le grand Conakry. 

"Toutes ces personnes font l'objet de procédure judiciaire. Elles sont toutes inculpées pour détention, transport international et trafic illicite de stupéfiants et sont placées sous mandat de dépôt" a-t-il déclaré. 

L'incarcération de cette importante quantité de cocaïne a été supervisé par les avocats généraux Mamadou Dian Bora Diallo et Mohamed Lamine Diallo.

A suivre...

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28 

Créé le Mercredi 10 août 2022 à 10:00