Heurts sur l’Axe le Prince : La Police fait le point de la situation à la mi-journée …

Conakry

CONAKRY-Des troubles ont secoué ce jeudi 28 juillet 2022 plusieurs quartiers de la capitale Conakry, en marge d’une manifestation interdite par les autorités.

A l’appel du Front national pour la Défense de la Constitution (FNDC), des jeunes ont pris d’assaut certains axes routiers de la capitale. Cette première manifestation sous l’ère de Mamadi Doumbouya a notamment été marquée par des heurts entre manifestants et forces de l’ordre.

Certains manifestants ont été arrêtés, selon la police.  Colonel Mory Kaba, Directeur adjoint des services de communication du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, explique que les heurts ont été cantonnés principalement sur la route le Prince.

« Sur la route Le Prince, il y a des mouvements à Koloma-marché, à Gnaari Wada…bref il y a des remous sur cet axe. Certains brûlent des pneus, d’autres jettent des pierres », a-t-il expliqué.

L’officier avertit que « tous ceux qui vont manifester ou essayer de jeter des pierres sur la route seront interpelés pour trouble à l’ordre public ».

Au Rond-point de la tannerie plusieurs manifestants ont été interpelés. « Ceux qui sont arrêtés ont commis des actes contraires à la Loi », précise le Colonel Mory Kaba.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, les échauffourées se poursuivaient sur l’autoroute « Le Prince ».

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 28 juillet 2022 à 15:39