CNT: Adoption du document de programmation budgétaire pluriannuelle 2023-2025

Guinée
Dr Dansa Kourouma, président du CNT
Dr Dansa Kourouma, président du CNT

CONAKRY-Le Conseil National de la Transition (CNT) a adopté ce mercredi, 27 juillet 2022 à la faveur d'une plénière, le document de programmation budgétaire pluriannuelle 2023- 2025.

La cérémonie de clôture des travaux qui ont duré cinq (05) jours a été présidée par Dr Dansa Kourouma, en présence des membres du gouvernement, des partenaires techniques et financiers, de leaders politiques et des acteurs de la société civile.

C'est à la majorité des conseillers nationaux que le document de programmation budgétaire pluriannuelle, -un outil qui permet au gouvernement de présenter les grandes orientations de la politique des finances publiques et les priorités budgétaires- a été adopté. 

Après les travaux en commissions, inter-commissions et en plénière, conformément au chronogramme adopté, l'honorable conseillère Fatima Camara, rapporteur de la commission du plan, des affaires financières et du contrôle budgétaire est revenue sur les principales hypothèses retenues pour 2023 dans le cadrage budgétaire soumis à leur amendement. 

« Réaliser un taux de croissance du PIB de 5,6%, ramener un taux d'inflation moyenne annuelle à 10,2%, réaliser un taux de pression fiscale de 13,9%, stabiliser le taux de change à 9751 GNF. Sur la base de ces hypothèses, les recettes sont projetées à 29 642, 55 milliards Gnf et vont s'accroître de 27,8% par rapport aux projections dans le projet de Loi de Finances Rectificatives 2022.

Ainsi, les projections des recettes pour les trois régies financières sont estimées à : Direction Générale des Impôts 12.777, 67 milliards GNf, Direction Générale des Douanes 12.106, 99 milliards Gnf, Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique 2. 23, 44 milliards Gnf. L'atteinte des objectifs repose sur la mise en œuvre de plan de réforme et de modernisation des trois régies de recettes dans le but d'accroître leur performance », a-t-elle expliqué.

Quant aux dépenses de l'Etat, la rapporteuse de la commission du plan, des affaires financières et du contrôle budgétaire au Conseil National de la Transition dira :

 « Elles sont projetées à 33. 787, 36 milliards Gnf soit un taux d'accroissement de 10,7% par rapport à 2022. Les dépenses du budget général sont constituées de dépenses courantes pour 19. 996, 68 milliards Gnf et de dépenses d'investissement pour 15.485, 85 milliards Gnf. Soit un accroissement de 52,08 % par rapport à 2022. Les dépenses courantes représentent 56,21% des dépenses du budget général en 2023 contre 65,59% en 2022 et sont constituées de : charges financières de la dette pour 1.140, 83 milliards contre 1.520,74 milliards en 2022. Soit une baisse de 24,98%.

Dépenses de personnel pour 7.746, 78 milliards contre 7.239,30 milliards en 2022. Dépenses de biens et service pour 2.970, 2 milliards contre 3.751, 80 milliards en 2022. Dépenses de transfert pour 8.339,05 milliards dont 3.748, 42 milliards en faveur de EDG. 

Les dépenses d'investissement sont constituées de ressources propres pour 8.536, 16 milliards et de ressources extérieures pour 6.949,69 milliards. Ces projections portent sur 310 projets avec une enveloppe de 15.485,85 milliards pour la période 2023. La répartition sectorielle se présente ainsi qui suit : développement rural pour 1.299,87 milliards. Secteur de l'eau, énergie, mines, industries et services pour 2.131,86 milliards. Infrastructures et équipements pour 5.731,19 milliards. Secteur social pour 1.773,60 milliards. Administration générale pour 4.286, 48 milliards.

En matière d'encadrement des dépenses, des économies sont attendues à travers la pleine application de la politique de mise en concurrence promue par le nouveau code des marchés publics en matière d'achat public, la réduction du train de vie de l'Etat, le renforcement de la fonction comptabilité et matière, la réduction progressive de la subvention à EDG », a fait savoir l'honorable conseillère Fatima Camara. 

A suivre…

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Mercredi 27 juillet 2022 à 21:08

TAGS